Ascott se donne les moyens de ses ambitions

Le groupe Ascott, leader mondial sur le marché des résidences hôtelières avec ses marques Citadines, Ascott et Somerset, a conclu cet été une joint venture avec la Qatar Investment Authority pour créer un fonds immobilier de 600 millions dédié au développement en Europe et en Asie.

DR

“Ce fonds nous offrira le support financier pour continuer nos acquisitions et accélérer la croissance d’Ascott afin d’atteindre notre objectif de 80 000 logements à l’échelle mondiale d’ici 2020”, a précisé Lee Chee Koon, son CEO. Un objectif qui semble tout à fait réalisable, d’autant que le groupe, qui avait prévu d’atteindre 40 000 unités en 2015, a réalisé son objectif avec six mois d’avance, grâce à de nombreux contrats signés pour de nouvelles résidences en Chine – Nantong, Xiamen, Hangzhou, Tianjin, Wuxi et Nanjing – ainsi que Jakarta, Bangkok et Mascate, à Oman. En parallèle, Ascott a fait discrètement ses débuts aux États-Unis en rachetant l’Element Hotel Times Square à New York, établissement long-séjour du groupe Starwood. La résidence n’arborera cependant pas l’une des marques Ascott, Starwood en restant l’exploitant en franchise.

Ascott prépare aussi son futur en investissant plus de 45 millions d’euros dans Tujia.com. Une joint-venture va être créée avec l’“Airbnb” chinois, déjà valorisé à plus d’un milliard de dollars et qui propose plus de 300 000 appartements en Asie. Cette entité permettra à Ascott d’exploiter des établissements sous une nouvelle marque dans des villes en forte croissance, incluant de nouvelles résidences ainsi que la conversion d’appartements dont Tujia est propriétaire.