Bleisure à Mexico City

Musées, balades, shopping haut de gamme ou local : Mexico City ne cache plus ses trésors aux touristes ou aux voyageurs d'affaires. Quelques conseils bleisure pour allier l'agréable à l'utile.

Palacio de Bellas Artes
Palacio de Bellas Artes

Reportage et photos Florian Guillemin.

Si vous avez une heure…

Compte tenu de l’étendue de la ville et de la circulation, il est difficile de s’éloigner de l’hyper-centre de Mexico pour peu de temps. Qu’importe : dans un rayon de quelques centaines de mètres sont concentrés les incontournables de la ville, comme la cathédrale et le Zocalo, la grand place de Mexico, ou encore le Palacio de Bellas Artes et les fresques de Diego Rivera. En poursuivant sur le Paseo de la Reforma, le musée de l’anthropologie compte parmi les plus beaux du monde. Mais face à la richesse de l’exposition permanente, n’y consacrer qu’une heure relèverait du mauvais goût !

  • Cathédrale
  •  
Musée de l’anthropologie
  • Monument de la Révolution
  • Les fresques engagées de Diego Rivera

Devant le Musée de l’anthropologie, des manifestations culturelles témoignent de la richesse du patrimoine mexicain

… ou un après-midi

En une demi-journée, la plupart des voyageurs filent visiter la Casa Azul, la maison de Frida Kalho, à la fois pour mieux comprendre la vie et l’œuvre de l’icône artistique mexicaine, mais aussi pour le charme du quartier de Coyoacan, authentique et agréable malgré l’afflux de visiteurs. Dans un autre style, la visite de Teotihuacan peut se limiter à quelques heures, le temps de monter au pas de course les 265 marches de la Pyramide du Soleil, puis de parcourir l’Avenue des morts pour gravir la Pyramide de la Lune. Le panorama et le silence absolu qui s’offrent au voyageur mérite bien un peu d’exercice.

  • Teotihuacan
  • Casa Azul, maison de Frida Kalho
  • Le site de Teotihuacan et ses célèbres pyramides

 

Shopping
  • Quartier Polanco
  • L’avenue Juarez, au cœur du quartier d’affaires
  • Le parc Busque de Chapultepec, en plein coeur de Mexico City

La vitrine shopping de Mexico City a un nom : le quartier branché et huppé de Polanco. C’est surtout sur l’Avenida Presidente Masaryk que se concentrent les enseignes de luxe et les galeries d’art. Pour des emplettes plus typiques et plus abordables et une vraie immersion dans la culture locale, le quartier de Coyoacan abrite un marché couvert très populaire. Dans un esprit un peu “kitsch”, plus facilement accessible depuis Reforma, le parc Busque de Chapultepec regorge de petites échoppes plus ou moins éphémères.