Accueil Demain, le Maghreb : Tunis, Alger, Casablanca

Demain, le Maghreb : Tunis, Alger, Casablanca

Demain, le Maghreb : Tunis, Alger, Casablanca
Peut-être bien à cause de son manque de ressources gazières et pétrolières, Tunis a su montrer l’exemple d’une diversification économique aboutie et mise sur ses technopoles et ses plateformes de services. Alger, capitale d’un pays riche en hydrocarbures, est aussi le symbole de changements, de relance industrielle et de nouveaux rapports commerciaux avec l’Europe. Porteuse de grands projets – métro, tramway, centres d’affaires –, elle tente de rejoindre ses s?urs du Maghreb. Comme Casablanca dont le Casanearshore réunit centrales d’appels et sièges de groupes informatiques ou financiers et qui a aussi su séduire l’aéronautique et souhaite demain faire venir des sociétés travaillant sur les énergies renouvelables. Texte Cécile Balavoine - Photos Ludovic Maisant