Etats-Unis : le statut sanitaire de la France s’améliore

Les Etats-Unis viennent de revoir - légèrement - à la baisse l’avertissement adressé aux voyageurs américains souhaitant se rendre en France. Une première étape vers la réouverture des frontières US ?
USA
Les Etats-Unis revoient légèrement leur position sur les déplacements vers la France

La nuance est subtile, mais elle a le mérite d’envoyer un signal positif pour la relance du business travel : en début de semaine, les autorités américaines ont revu leur position sur les déplacements vers une soixantaine de destinations. Parmi elles, la France qui passe du niveau quatre au niveau trois. La recommandation adressée aux voyageurs américains souhaitant rallier l’Hexagone n’est donc plus « ne pas s’y rendre », mais « éviter de s’y rendre si possible ». L’Allemagne, le Japon ou encore le Canada profitent du même assouplissement terminologique.

CDC

L’accélération des campagnes de vaccination en France comme ailleurs en Europe pourrait expliquer cette évolution, aussi légère soit-elle. Mais le principe de réciprocité brandi par les dirigeants européens constitue peut-être le véritable moteur de cette ouverture toute relative. En effet, dès la fin du mois d’avril, la Présidente de la Commission européenne confiait aux médias américains : « Les Américains, d’après ce que je vois, utilisent des vaccins approuvés par l’Agence européenne des médicaments. Cela permettra la libre circulation et les voyages vers l’Union européenne ».

L’évolution statutaire dévoilée récemment pourrait bien initier une réouverture plus franche des frontières US sous condition, d’autant que les autorités américaines ont évoqué la mise en place de groupes de travail avec des interlocuteurs d’autres régions dont l’Europe pour favoriser la reprise des déplacements internationaux, et en particulier transatlantiques.