Europe : l’Union fait la connexion

Alors que les frais de roaming sont bannis en Europe depuis le 15 juin, les instances européennes planchent maintenant sur le projet WiFi4EU visant à équiper jusqu'à 8000 villes en wi-fi gratuit.

DR
Les institutions européennes veulent construire "l'Union numérique"

Depuis le 15 juin les frais d’itinérance – ou frais de « roaming » – sont bannis au sein des 28 pays de l’Union Européenne. « Désormais, les Européens qui voyagent dans l’UE pourront passer des appels, envoyer des SMS et surfer sur le web depuis leur appareil mobile pour le même prix que dans leur pays d’origine », résume Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, évoquant l’une des « réussites les plus éclatantes et les plus concrètes à mettre au crédit de l’UE ». Néanmoins, la connexion Internet illimitée à l’étranger ne devient pas la règle pour tous. Selon le volume de data prévu dans le pays d’origine, et selon le prix du forfait, mieux vaut s’enquérir au préalable des modalités prévues par la nouvelle réglementation avant de regarder sur smartphone la nouvelle saison de sa série préférée… Dans cette optique, la Commission européenne a d’ailleurs rédigé une notice explicative assez exhaustive, répondant aux principales questions des utilisateurs.

Prochaine étape : WiFi4EU

C’est là qu’intervient la prochaine étape vers laquelle sont déjà tournés les responsables européens : l’accès au wi-fi gratuit. Ils se sont d’ailleurs entendus le 29 mai dernier sur le lancement de WiFi4EU, un projet financé à hauteur de 120 millions d’euros, et qui prévoit d’équiper en wi-fi gratuit 6000 à 8000 villes dans toute l’Europe. Leur objectif : créer « l’Union numérique ». L’accord, informel, doit désormais être approuvé par le Parlement et le Conseil européens. Il prévoit de créer un système d’authentification unique, valable dans toute l’Union Européenne, et intègre des garanties visant à protéger les données personnelles des utilisateurs.

construire une Union numérique qui ne laisse personne sur le bord du chemin

‘‘Où qu’il vive et quel que soit son salaire, chaque Européen devrait bénéficier de la même connectivité wifi’’, souligne le rapporteur Carlos Zorrinho pour qui « l’accès haut-débit aux services wifi, gratuitement et sans restrictions, est essentiel pour construire une Union numérique qui ne laisse personne sur le bord du chemin ». Il poursuit : « En tant que projet pilote, WiFi4EU peut ouvrir la voie à une connectivité efficace pour les citoyens de l’UE. Il est important, dès le début, de veiller à ce que ce projet respecte un équilibre géographique entre les États membres et en leur sein, via la création d’un système d’authentification unique valide à travers toute l’UE et capable de favoriser l’insertion numérique ».