Oman Air passe en vol quotidien à Paris

DR
Oman Air nourrit de grandes ambitions sur le marché français

Depuis le lancement en 2009 du premier vol Paris-Mascate, Oman Air ne cesse de monter en puissance à Roissy CDG. Passée à cinq vols il y a tout juste un an, en octobre 2015, puis à six en mars dernier, la desserte de la capitale du Sultanat d’Oman sera quotidienne à partir du 30 octobre prochain. Le vol, de nuit à l’aller – départ à 21h10 pour une arrivée le lendemain à Mascate à 7h20 –, se fait de jour au retour, avec un départ à 14h30 de Mascate pour une arrivée à 19h35. Tous ces vols sont effectués en Boeing 787 Dreamliner biclasse, économique et affaires, toutes deux considérées par Skytrax comme les meilleures classes éco et business du Moyen-Orient depuis 2014.

Oman Air ne compte pas s’arrêter à cette desserte quotidienne de Paris. “Nous comptons passer à deux vols par jour dans les deux ans à venir”, confesse Abdulrahman Al Busaidy, deputy CEO de la compagnie. En parallèle, la compagnie espère également se poser à Nice d’ici trois ans. Entre temps, Oman Air propose des vols en correspondance vers la ville azuréenne, mais également Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier et Toulouse, grâce à un accord de pré et post-acheminement avec Air France.

DR
Oman Air pourrait renforcer ses liaisons depuis Paris

Pour les voyageurs d’affaires, ce passage de la ligne Paris-Mascate en quotidien accroît la possibilité de vols en correspondance vers des destinations business, que ce soit les métropoles du Golfe comme Abu Dhabi et Dubai, ou les grandes villes indiennes. Oman Air propose en effet 45 vols quotidiens vers le sous-continent, notamment vers Mumbai, Bangalore et Hyderabad. A destination des groupes incentive, Oman Air offre également des destinations davantage orientée loisirs comme Zanzibar, Colombo ou encore Bangkok. Cependant, l’un des objectifs d’Oman Air en développant la desserte de Mascate est aussi de développer le tourisme à Oman, pour les charmes traditionnels du sultanat, à l’opposé de ses voisins du Golfe.

La compagnie, qui transporte six millions de passagers à l’année et entend passer de 41 avions aujourd’hui à 70 en 2020, poursuit la croissance de son réseau. Oman Air a récemment ajouté de nouvelles destinations comme Manille, Jakarta, Singapour, mais aussi Dacca au Bangladesh et Mashdad, en Iran. Le 9 décembre prochain, la compagnie se posera pour la première fois en Chine avec l’ouverture d’une ligne vers Guangzhou. “Nous espérons relier Shanghai à l’avenir, et aussi Pékin. Cependant, l’aéroport actuel étant congestionné, il faudra probablement attendre l’ouverture du futur aéroport (NDLR : dont l’ouverture est prévue en 2018)”,, explique Abdulrahman Al Busaidy.