Partenariat stratégique entre Louvre Hotels et Jin Jiang

Le groupe hôtelier français et le leader de l'hôtellerie chinoise ont scellé un partenariat pour l'exploitation, sous une double enseigne Campanile-JinJiang Inn, de 15 établissements en Chine ainsi qu'en France. Ces hôtels tests proposeront des services adaptés aux besoins des clients français et chinois lors de leurs déplacements dans l'un et l'autre pays.
Le groupe Louvre Hotels et l’hôtelier Jin Jiang, un des acteurs majeurs du tourisme chinois avec plus de 700 établissements, dont près de 600 sous l’enseigne JinJiang Inns, s’allient pour proposer aux voyageurs d’affaires français et chinois en déplacements dans l’un et l’autre pays des éléments familiers au sein de leurs hôtels. 15 établissements économiques en Chine et autant en France vont prochainement arborer une enseigne aux deux noms Campanile-JinJiang Inns et proposeront une assistance téléphonique et une signalétique dans les deux langues. Les habitudes culturelles seront également respectées avec la mise à disposition de thé vert dans les chambres ou des raviolis sur les buffets de petits déjeuners des Campanile et, réciprocité oblige, des produits français dans les JinJiang Inns.
 
Ce partenariat concerne pour l’instant des Campanile situés dans les cinq villes françaises les plus visitées par les touristes chinois – Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille et Nice – et Jin Jiang Inns dans les trois villes chinoises les plus courues des touristes français – Pékin, Shanghai et Xi’an. L’accord prévoit également le partage des canaux de distribution avec la possibilité de réserver ces établissements sur les sites internet des deux groupes.
 
L’alliance entre le deuxième groupe européen et le leader de l’hôtellerie chinoise a recueilli l’approbation générale. Celle de Frédéric Lefebvre, le secrétaire d’État français chargé du tourisme présent à la signature officielle, qui voit dans ce partenariat un moyen « d’améliorer l’accueil des touristes chinois » et de soutenir la croissance de cette clientèle. Mais également celles des directions des deux groupes. JinJiang fera ainsi ses premiers pas hors de Chine, un de ses objectifs annoncés, et, pour Louvre Hotels, ce sera l’occasion d’amorcer une percée sur le marché chinois tout en ouvrant des perspectives pour la marque haut de gamme Golden Tulip. Seraient-ce les prémices d’un mouvement de plus grande envergure ? Pierre-Frédéric Roulot, le président du groupe Louvre Hôtels, s’est fixé pour objectif, selon les résultats de ce test, d’étendre ce partenariat à 50 voire 75 hôtels d’ici fin 2012.