L’aérien entrerait-il dans un cercle plus vertueux dans sa consommation de carburant ?

Le consultant d'analyses de l'aviation Cirium a lancé en novembre un "Bulletin des Emissions Globales de l'Aviation" ("Global Aircraft Emissions). Le premier rapport est encourageant : l'aviation a réduit ses émissions de 40% depuis le début de l'année.
Avions attendant leur décollage sur l'aéroport d'Helsinki (Photo: L.C.)

Cirium, société d’analyses des activités de l’aviation, a lancé début novembre son « Global Aircraft Emissions Monitor ». Cet instrument de mesure permet d’avoir une idée très précise des émissions de CO2 et de consommation de carburant générées par les compagnies aériennes.

Pour obtenir son bulletin des émissions globales de l’aviation, Cirium se base sur une série d’indicateurs basés sur des centaines de variables de vol et d’avion pour une précision maximale. Ces variables comprennent les temps de vol et de roulage réels, la configuration de la cabine, le poids à vide de l’appareil, le tonnage de fret présumé, le type d’appareil et de...