American Express Meetings and Events livre ses prévisions pour 2021

Recul des événements 100% virtuels, retour progressif de réunions à l’échelle locale et nouvelle hausse des opérations hybrides : le rapport Global Meetings and Events Forecast d'American Express Meetings & Events livre ses prévisions pour 2021.

American Express Meetings & Events
D'après le rapport Global Meetings and Events Forecast d'American Express Meetings & Events, les opérations hybrides devraient accompagner la reprise d'événements classiques en 2021, mais en format réduit et à l'échelle locale

Sevrés de réunions et d’événements « classiques » pendant quasiment toute l’année 2020, les professionnels entendent bien se rattraper l’an prochain, avec modération. D’après le nouveau rapport 2021 Global Meetings and Events Forecast d’American Express Meetings & Events, le « tout virtuel » devrait ainsi céder du terrain, au profit d’événements en présentiel, mais surtout d’opérations hybrides. Ces dernières devraient d’ailleurs accompagner une forme de retour progressif à la normale, à en croire la divisions Meetings & Events de la TMC. « L’enseignement clé de notre rapport est clair : les réunions doivent avoir lieu. Il y a une volonté de revenir aux réunions en présentiel dès qu’il sera possible de le faire en toute sécurité, et les réunions hybrides en seront le catalyseur », estime ainsi Gerardo Tejado, Senior Vice President et General Manager d’American Express Meetings and Events.

c’était incroyable de voir la passion et l’innovation mises en œuvre pour permettre aux gens de se rencontrer grâce au recours accru des technologies

Pourtant, à en croire les responsables du rapport, ce défi technologique a créé une émulation certaine, et mis en lumière la capacité d’adaptation des entreprises : « L’importance que les entreprises dans le monde entier continuent d’accorder aux réunions et aux événements est flagrante du fait de la rapidité avec laquelle elles sont passées du format présentiel au format virtuel. Pour mon équipe et moi-même c’était incroyable de voir la passion et l’innovation mises en œuvre pour permettre aux gens de se rencontrer grâce au recours accru des technologies existantes », témoigne Gerardo Tejado. Mais cette digitalisation à marche forcée aurait aussi montré ses limites, non seulement en termes de motivation des participants – le rapport pointe « la lassitude engendrée par les réunions virtuelles » – mais aussi en termes de coûts. D’après American Express Meetings & Events, 35 % des événements virtuels et hybrides nécessiteraient les services d’une agence capable de gérer une gamme complète de services.

D’après le rapport Global Meetings and Events Forecast, le « terrain d’entente » offert par les événements hybrides devrait donc accompagner la reprise des opérations en présentiel. Ces dernières devraient même représenter la moitié de la programmation 2021 sur le marché européen d’après les prévisions de l’agence. Pour autant, il s’agira avant tout de réunions simples et en format restreint, organisés à l’échelle locale voire régionale.