Avianca Brazil quitte Star Alliance le 1er Septembre

La compagnie brésilienne Ocean Air Linhas Aéreas S/A, basée à São Paulo et anciennement Avianca Brazil, quittera officiellement Star Alliance le 1er septembre 2019. Elle avait été intégrée en 2015 en tant que filiale d’Avianca Colombie. Star semble jouer de malchance au Brésil : c’est la troisième défection d’un transporteur brésilien…

Star Alliance
La compagnie brésilienne Ocean Air Linhas Aéreas S/A, anciennement Avianca Brazil, quittera Star Alliance le 1er septembre

Le départ d’Ocean Air fait suite aux déboires qu’a traversé le transporteur au Brésil. La compagnie était placée sous protection judiciaire contre une faillite depuis plusieurs mois en raison de son insolvabilité. Le transporteur s’est vu retirer son certificat de transporteur aérien (AOC) par l’autorité réglementaire brésilienne ANAC. La compagnie était active au Brésil depuis 1997. Basée a Sao Paulo, elle servait essentiellement de « feeder » au réseau d’Avianca Colombie et Pérou. En avril dernier, elle proposait des vols vers quatre villes brésiliennes en correspondance avec les vols d’Avianca vers Bogota ou Lima.

« Avianca Brasil, qui a adhéré en 2015, a apporté une contribution importante à notre offre client sur le marché brésilien et nous regrettons cette évolution malheureuse, a déclaré Jeffrey Goh, PDG de Star Alliance. « Je tiens à souligner que le départ d’Avianca Brasil n’affecte en rien l’adhésion d’Avianca S.A., basée à Bogota, en Colombie, qui, en tant que membre, continue à apporter une contribution significative à l’Alliance en Amérique du Sud ».

Star Alliance reste présente avec un réseau compétitif dans la région. Onze compagnies aériennes membres du réseau Star Alliance offrent des vols directs à destination et en provenance du Brésil : Air Canada, Avianca, Air China, Copa Airlines, Ethiopian Airlines, Lufthansa, SWISS, South African Airways, TAP Air Portugal, Turkish Airlines et United. Elles offrent un total de 588 vols hebdomadaires au départ de 11 villes au Brésil vers 17 hubs du réseau Star Alliance. Avec des correspondances vers 738 destinations internationales, Star Alliance affirme proposer plus d’options de transfert que n’importe quelle autre alliance entre le Brésil et le reste du monde.

Star joue de malchance au Brésil, témoignant de la fragilité du marché aérien dans ce pays. Elle a d’abord perdu la compagnie nationale VARIG, en faillite et qui fut membre de 1997 à 2007. Après avoir intégré la compagnie aérienne privée TAM en 2010, Star l’a finalement perdue après que le transporteur ait fusionne avec LAM, rejoignant du coup l’alliance Oneworld

Vous aimez cet article ? Recevez notre newsletter