United Airlines immobilise une partie de ses Boeing 777

Un incident sur l'un des moteurs d'un Boeing 777 de United Airlines force la compagnie à immobiliser une vingtaine d'appareils. Tous les transporteurs dotés du même type d'avion suivent désormais le mouvement. 
L'avion de United B777 retournant vers Denver. (Photo: Hayden Smith/@speedbird5280/Handout via REUTERS)

Nouveau déboire pour le constructeur américain Boeing : United Airlines a cloué au sol 24 de ses Boeing 777 dimanche après qu’un moteur d’un de ses avions a pris feu en vol. Le moteur avait projeté des débris au-dessus d’une banlieue nord de Denver ce week-end. La catastrophe, qui n’a fait aucune victime, concernait un Boeing 777-200 de United assurant la ligne Denver-Honolulu.

La décision volontaire de la compagnie aérienne est intervenue suite à la décision de  l’administration fédérale de l’aviation. La FAA a en effet déclaré qu’elle prévoyait des inspections de sécurité accrues pour les avions équipés d’un moteur Pratt & Whitney de la série 4000. Ces derniers utilisent un système de soufflante creuse unique, qui serait à l’origine de l’accident. Deux de ces pales se sont fracturées, a déclaré dimanche le National Transportation Safety Board après une première enquête. Les autorités ont constaté des dégâts sur plusieurs pales.

« Nous avons examiné toutes les données de sécurité disponibles suite à l’incident d’hier« , a déclaré l’administrateur de la FAA, Steve Dickson, dans un communiqué officiel. « Sur la base des informations initiales, nous avons conclu qu’il fallait augmenter l’intervalle d’inspection sur les aubes creuses de la soufflante. Elles sont uniques à ce modèle de moteur, utilisé uniquement sur les avions Boeing 777« .

Plus de 200 appareils désormais interdits de vol

Vingt-quatre des Boeing 777 de United Airlines équipés de ces moteurs Pratt & Whitney de la série 4000 sont donc temporairement immobilisés au sol. Le transporteur et les autorités fédérales de réglementation vont s’assurer que les avions répondent bien aux normes de sécurité, a déclaré United Airlines dans un communiqué. La compagnie a une cinquantaine d’appareils de ce type mais 28 ne sont plus en service à cause de la pandémie de Covid-19. United n’opère plus aucun vol sur le 777 pour le moment.

L’incident de United a un effet boule de neige sur l’ensemble des B777 en service avec les moteurs Pratt & Whitney. Plus de 200 appareils dans le monde se retrouvent ainsi immobilisés pour des vérifications. C’est le cas par exemple au Japon ou en Corée où les autorités ont suspendu les vols sur ces avions.