Le Canada prend finalement des mesures d’interdiction de ses territoires

Le Premier Ministre Justin Trudeau a, à son tour, annoncé lundi après-midi les mesures prises par le Canada pour restreindre les mouvements de voyageurs face à l’épidémie du coronavirus.

Air Canada
Justin Trudeau a annoncé lundi les mesures prises par le Canada pour restreindre les mouvements de voyageurs

Les voyageurs étrangers non-résidents sont interdits sur le sol du Canada à partir du mercredi 18 mars. Les compagnies aériennes du pays ont instruction de ne pas accepter à bord de leurs avions toute personne présentant des symptômes apparentés a ceux du coronavirus. Le Ministre a exhorté ses concitoyens à rentrer au Canada et de ne plus se rendre à l’étranger.

Seuls quatre aéroports canadiens seront pour le moment ouverts aux lignes internationales – Calgary, Montréal Trudeau, Toronto Pearson et Vancouver. Sont exclus de cette restriction les lignes domestiques mais aussi les vols vers les Etats-Unis, le Mexique, les Caraïbes ainsi que vers le département français de St Pierre et Miquelon. Le fret continuera d’être acheminé pour ne pas interrompre les courants d’échanges internationaux. Les quatre aéroports auront davantage d’agents sanitaires et d’instruments de mesure pour vérifier les éventuels symptômes de passagers.

Les Etats-Unis vont faire l’objet d’une réglementation particulière due à l’intégration profonde des économies des deux pays. Elle se fera en coopération avec les autorités de l’autre cote de la frontière. « La situation des frontières évoluera en fonction des besoins de santé. Nous ne fermons la porte a aucune mesure pour garder les Canadiens en sécurité » a encore précisé le Premier Ministre au cours dans une conférence de presse.

Air Canada réduit ses lignes en Europe francophone

Air Canada a déjà annoncé à la fin de la semaine dernière un nombre important de changements avec la crise du coronavirus. Ces modifications comprennent une série d’annulations de lignes saisonnières mais les mesures désormais prises par le Canada pour limiter les entrées de visiteurs étrangers devraient rapidement se traduire par d’autres annulations. A la fin de la semaine dernière, la compagnie avait annoncé qu’elle annulait les lignes sur Montréal-Bordeaux, Montréal-Marseille et Toronto-Bruxelles, dont le vol inaugural devait débuter le 1er mai prochain mais dont l’ouverture a été repoussée au 3 juin. A noter aussi que l’une des rares lignes internationales desservant la capitale canadienne, le vol Londres Heathrow-Ottawa est annulé jusqu’ à fin avril.

Suppression des lignes transcontinentales de VIA Rail

De son côté, l’opérateur ferroviaire VIA Rail a également réduit ses services en raison de la chute du nombre de voyageurs suite à la propagation du coronavirus. Les lignes ferroviaires supprimées jusqu’au 27 mars concernent Montréal-Halifax et Toronto-Vancouver. Ce qui représente 22 trains quotidiens. Le transporteur vient aussi d’annoncer la réduction de 50% de ses fréquences sur la ligne Québec-Windsor, la ville canadienne qui fait face à Detroit aux Etats-Unis.