Cologne : Parcours business dans la capitale économique du nord-ouest de l’Allemagne

Kölle alaaf” – “Cologne avant tout”. Voici ce que s’apprêtent à chanter les habitants de la grande métropole du Land Rhénanie-du-Nord-Westphalie pour un grand Carnaval qui ne s’achèvera qu’en février, au lendemain du Mardi gras. Trois mois pleins de festivités qui remettent chaque année en lumière une ville étrangement méconnue outre-Rhin.

Avec un peu plus d’un million d’âmes, Cologne est la quatrième ville allemande, derrière Berlin, Hambourg et Munich. Mais elle est surtout la plus grande ville de l’aire métropolitaine Rhin-Ruhr avec ses 10 millions d’habitants qui animent l’un des principaux foyers économiques européens.

L’Europe : voilà bien le berceau et l’horizon naturel de cette ville carrefour. Les Romains la baptisèrent Colonia. Plus tard, un expatrié italien lui donna son parfum, puis un empereur français son code civil. Symbole de la grandeur des brassages européens, la ville est également martyre de ses déchirures. Mais dans cette ville détruite à 90 % par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, on s’y connaît en matière de défi et d’abnégation et l’on est habitué à se réinventer.

Cologne, ville ouverte : cela reste le credo de la métropole, y compris en matière d’affaires. Indice statistique : aujourd’hui, plus de 800 firmes étrangères sont déjà implantées. De quoi alimenter la publicité d’une ville où l’audace a l’élégance de se parer d’humilité. Bref, une ville qui gagne à être connue. Vraiment.

Profil éco

Depuis l’invention du moteur à quatre temps par Nikolas August Otto dans les années 1870, Cologne est restée un centre important pour l’industrie automobile. Ford Europe, Citroën, Mazda, Toyota et Volvo sont dans le coin. Autre secteur phare, le retail, représenté par les deux poids lourds que sont les grands distributeurs Rewe Zentral et Kaufhof Warenhaus. Cologne, c’est également un monde d’assurances : Central, DKV, Generali Deutschland ainsi que les branches allemandes d’Axa et Zurich Financial Services. C’est aussi une planète média avec plusieurs stations de télé et radio comme WDR, VOX ou l’antenne allemande de RTL.

Vous aimez cet article ? Recevez notre newsletter

Le tourisme tient une part essentielle dans l’économie de la ville, et surtout le tourisme d’affaires. Le Cologne Convention Bureau recense ainsi pour 2009 près de 41 000 événements organisés sur 147 sites : Salon international de l’ameublement, Photokina (1er salon mondial de la photo), Anuga (catering), Art Cologne (marché de l’art), Passagen (design et art de vivre)…

Icône éco : Taschen

De beaux livres d’art à prix contenus et des choix éditoriaux jouant volontiers la provocation : ces deux ingrédients ont construit la gloire de Taschen, maison d’édition née à Cologne en 1980 et aujourd’hui leader sur le marché du “beau livre”. À l’origine, Benedikt Taschen, doté d’un flair esthétique aussi affirmé que son sens des affaires, avec quelques orientations privilégiées : design, art contemporain, culture pop et érotisme ludique. La formule a si bien fonctionné que Taschen dispose aujourd’hui d’un réseau unique de librairies “monomarque” à travers le monde, de Berlin à Los Angeles en passant par Paris (2 rue de Buci).

S’y rendre

En train

Révolution depuis fin 2009 sur les trajets ferroviaires entre la France et l’Allemagne : grâce au passage à la grande vitesse entre Liège et la frontière allemande, le temps de trajet entre Paris et Cologne n’est plus que de 3 h 14. Un changement qui a permis à Thalys de poursuivre sa progression sur la ligne Paris-Bruxelles-Cologne, avec plus de 25 % de hausse sur le premier semestre 2010.

La grande vitesse et la liaison de centre-ville à centre-ville ne sont pas les seuls avantages concurrentiels de Thalys, qui propose également depuis deux ans la connexion Wi-Fi à bord et vient de compléter la rénovation de ses rames et de ses services (nouveaux sièges, nouveau design, nouvelle restauration). Les passagers de Comfort 1 bénéficient du repas servi gracieusement à leur place. Thalys propose chaque jour 6 liaisons entre Paris et Cologne.

Renseignements : 3635 dites “Thalys” Internet : www.thalys.com.

En avion

L’aéroport de Cologne-Bonn a été investi par les compagnies low cost, ce qui n’exclut pas pour autant la présence de compagnies “traditionnelles”. Liaisons directes depuis Bastia (Germanwings), Calvi (Germanwings et Air Berlin), Marseille (Germanwings), Nice (Germanwings), Lourdes (Germania) et surtout Paris (3 liaisons quotidiennes en semaine, avec Lufthansa).

Une gare a été ouverte à l’aéroport de Cologne-Bonn en 2005 ; elle permet de rejoindre la gare centrale de Cologne en moins de 15 minutes.

Taxi pour le centre-ville : 25 euros.

Circuler

Détendez-vous, vous êtes en Allemagne : la fluidité est donc garantie sur le réseau KVB de transports en commun (bus, métro, tramway).

Des tickets 24 heures sont proposés au tarif de 6,90 euros.

Autre option : le taxi avec Taxi Ruf. Tél. : +49 221 28 82 / Internet : www.taxiruf.de

Hôtels

Maritim Hotel Köln : Grands espaces

Idéalement situé, à équidistance de la cathédrale et du nouveau quartier d’affaires de Rheinauhafen, le Maritim de Cologne est un acteur phare de l’hôtellerie d’affaires locale, avec 454 chambres et suites, un centre de congrès pouvant accueillir jusqu’à 1 600 participants et près d’une vingtaine d’espaces de réunions. Le tropisme “business” ne retire rien aux charmes du lieu, où l’on profite depuis les chambres supérieures de belles vues sur le Rhin, et où le petit-déjeuner se prend sous l’impressionnante verrière qui surplombe l’édifice. Tout en haut, le restaurant “Bellevue” ne fait pas mentir son nom de baptême.

Heumarkt 20  

Tél. : +49 221 2 02 70 / Internet : www.maritim.de

Excelsior Hotel Ernst : Grand train

Face à la cathédrale, à deux pas de la gare centrale, ce cinq étoiles luxe affilié aux Leading Hotels of the World est le petit palace de Cologne. Mais l’institution ne s’enfonce pas dans la dorure et propose également des chambres et des espaces de restauration au goût contemporain.

Domplatz

Tél. : +49 221 270 1 / Internet : www.excelsior-hotel-ernst.de

Meridien Dom-Hotel Köln

Juste au pied de la cathédrale, le Dom-Hotel déploie un faste à la mesure de l’emplacement. Le restaurant de fruits de mer “Le Mérou” est un lieu particulièrement adapté pour les déjeuners d’affaires plus exclusifs.

Domkloster 2a

Tél. : +49 221 2024 0 / Internet : www.domhotel.com

Affaires à la chaîne :

Pullman Cologne

 275 chambres dont 74 Deluxe, 9 suites et une grande suite face à la cathédrale. Situé en plein centre de la ville, l’hôtel se distingue également par ses espaces de réunion fédérés au 12e étage, avec vue sur la ville.

Helenenstraße 14

Tél. : +49 221 27 50 / Internet : www.pullmanhotels.com

Renaissance Köln

Des sièges coques, de grands luminaires recourbés et une balançoire en osier : dès le lobby, le Renaissance Köln donne le ton d’un design ludique et sans pompe.

Magnusstraße 20

Tél. : +49 221 2034 0 / Internet : www.renaissancekoeln.de

Intercontinental Köln

Un style vraiment intercontinental, acier, brique, tout en sofas géants, accoudoirs métal et appliques tubulaires à rallonge. Sérieusement moderne.

Pipinstraße 1

Tél. : +49 221 28 06 0 / Internet : www.koeln.intercontinental.com

Köln Marriott Hotel

À 200 mètres à peine de la gare centrale, un hôtel d’affaires fonctionnel dans un décor contemporain qui mise sur les tons chauds.

Johanisstraße 76-80

Tél. : +49 221 94 222 0 / Internet : www.koelnmarriott.de

Barcelo Cologne City Center

La façade impressionnante sur la Rudolfplatz donne le ton d’un hôtel de belle dimension (301 chambres), parfaitement au goût du jour.

Habsburgerring 9-13

Tél. : +49 221 228 0 / Internet : www.barcelocolognecitycenter.com

Hors normes

Savoy Hotel

Un petit hôtel haut de gamme totalement atypique, près de la gare centrale. L’ambiance est éminemment cosy autour de la cheminée design, et les chambres où alternent les décos safari chic, orientaliste ou glam-canaille. Un lieu à part.

Turiner Straße 9

Tél. : +49 221 1623 0 / Internet : www.savoy.de

Hopper Hotel Et Cætera

Un bijou de 49 chambres, tout aussi atypique, installé dans un ancien cloître. La décoration résonne avec l’esprit des lieux et son délicieux parfum de vie éternelle.

Brüsseler Straße 26

Tél. : +49 221 92 440 0 / Internet : www.hopper.de

Lindner Hotel Dom Residence

La façade accroche la vue, tout comme le décor du restaurant La Gazetta. Une proposition originale en quatre étoiles.

Stolkgasse 4a

Tél. : +49 221 16 440 / Internet : www.domresidence.lindner.de

Restaurants

Weinamrhein

Ouvert il y a un an, ce restaurant propose une carte et un cadre particulièrement raffinés.

Johanisstraße 64

Tél. : +49 221 9124 88 85 / Internet : www.weinamrhein.eu

Vintage Restaurant

Le vin est à l’honneur dans cet établissement stylé et détendu de Neumarkt.

Hahnenstraße 37

Tél. : +49 221 92 071 0 / Internet : www.weinraritaeten.de

Ludwig Im Museum

Grands volumes et clins d’oeil arty pour ce restaurant du musée Ludwig, qui est un peu à Cologne ce que le Centre Pompidou est à Paris. En moins tubulaire, toutefois.

Heinrich Böll Platz

Tél. : +49 221 168 7513 19 / Internet : www.ludwig-im-museum.de

Em Krützche

Dans une maison antique, face au Rhin, cette institution a 420 ans. Une auberge de grand luxe, où l’oie est, malheureusement pour elle, à l’honneur.

Am Frankenturm 1-3

Tél. : +49 221 258 0839 / Internet : www.em-kruetzche.de

L’Allemagne dans l’assiette

Cologne a des brasseries de légende, temples du du jarret fumé et de la bière, la Kölsche. Deux adresses à retenir : la Brauerei zur Malzmühle, pour l’effervescence garantie et Haxenhaus zum Rheingarten pour sa situation face au Rhin.

Brauerei zur Malzmühle, Heumarkt 6.

Tél. : +49 221 21017 / Internet : www.muehlenkoelsch.de

Haxenhaus zum Rheingarten, Frankenwerft 19.

Tél. : +49 221 257 79 66 / Internet : www.haxenhaus.de

Bars

À voir : Die Kunstbar (le “Bar de l’art”, Chargesheimerplatz 1), situé face à la gare centrale et sous le parvis de la cathédrale. Le cadre est esthétique, l’intérieur aussi puisque le lieu est régulièrement redécoré par des artistes invités.

Déjeuner Express

Les propositions sont évidemment nombreuses en matière de fast-food, mais pour un déjeuner rapide un peu plus “couleur locale”, on pourra s’intéresser à l’un ou à l’autre des petits restaurants avec terrasse d’Aachenerstraße, l’artère bohème située juste à l’ouest du centre-ville. Un exemple : Café Bauturm, au numéro 27 (www.cafe-bauturm.de).

Autre possibilité au centre-ville, ne serait-ce que pour l’emplacement : le Café Stanton (Schildergasse 57), installé au pied d’une église.

Pour les amateurs de sushis pris sur le pouce : Sushi am Ring (Hohenzollernring 42. Tél. : +49 221 272 58 974. Internet : www.sushi-am-ring.de)

Shopping

Schildergasse et Hohestraße : voilà pour l’épicentre, ses grandes marques et ses grands magasins. En 2008, la Kölner Schildergasse a même été classée “rue commerçante la plus fréquentée d’Europe” en 2008, avec près de 17 000 passants à l’heure. Pour le design et les “petits créateurs”, se rendre plutôt du côté du “quartier belge”.

Rheinauhafen : Cologne future

L’histoire se répète un peu partout en Europe, du Canary Wharf londonien à la HafenCity de Hambourg : de vieux entrepôts portuaires en friche, réaménagés en quartiers d’affaires et de loisirs hypercontemporains.

À Cologne, le concept se déploie sur près de 16 hectares dans le nouveau quartier de Rheinauhafen, au bord du Rhin et à un jet de pierre du centre-ville. Commencés en 2002, les travaux doivent s’achever en 2011, mais le quartier tourne déjà quasiment à plein régime et le résultat est spectaculaire au gré d’une architecture osée que symbolisent les Kranhäuser, bâtiments conçus par Hadi Teherani. À côté de Microsoft sont venus s’installer ici, au bord de la marina, des entreprises de communication ainsi que des cabinets juridiques.

L’ambiance est au business-cool, avec des restaurants faits exprès où la terrasse au bord de l’eau n’est jamais oubliée (Kap am Südkai, Limani, Pier One). Les hôtels sont également au diapason contemporain, que ce soit le NH Koeln City et surtout l’étonnant Art’Otel. Mais Rheinauhafen n’est pas seulement un lieu d’affaires et de sorties. A quelques minutes du centre-ville, il est devenu une terre d’attraction touristique et un lieu d’implantation pour des musées, comme celui du Chocolat oucet autre de l’Olympisme et du Sport Allemand.

Limani, Agrippinawerft 6 • Tél. : +49 221 719 05 90 • Internet : www.limanicologne.de

Kap am Südkai, Agrippinawerft 30 • Tél. : +49 221 35 68 33 33 • Internet : www.kapamsuedkai.de

Pier One, Holzmarkt 2a • Tél. : +49 221 272 209 60 • Internet : www.pier-one.eu

NH Koeln City, Holzmarkt 47 • Tél. : +49 221 272 2880 • Internet : www.nh-hotels.com

Art’otel, Holzmarkt 4 • Tél. : +49 221 801 030 • Internet : www.artotels.com

Deutsches Sport & Olympia Museum, Im Zollhafen 1 • Tél. : +49 221 33 609 0 • Internet : www.sportmuseum.info

Services

Centres d’affaires

Cologne City

Neumarkt Galerie, Richmodstrasse 6 • Tél. : +49 221 920 420 • Internet : www.regus.fr

Cologne Kaiser Wilhelm Ring

Kaiser-Wilhelm-Ring 27-29 • Tél. : +49 221 569 40 • Internet : www.regus.fr

Location de limousines/ voitures avec chauffeur

Colonia Taxi

Tél. : +49 221 860 53 21. Internet : www.de.colonia-taxi.de

Location de vélos

Rent-A-Bike Cologne

Markmannsgasse • Tél. : +49 171 629 87 96. Internet : www.koelnerfahrradverleih.de

Résidence hôtelière

Astor Apparthotel

Friesenwall 68-72 • Tél. : +49 221 207 120. Internet : www.hotelastor.de

Fitness

Holmes Place Köln Am Guerzenich

Gürzenichstr 6-16. Internet : www.holmesplace.de

Holmes Place Köln Media Park

Im MediaPark 4a. Internet : www.holmesplace.de

Renseignements

Köln Tourismus

Tél. : +49 221 221 304 00 • Internet : www.koelntourismus.de

Cologne Convention Bureau

Tél. : +49 221 221 233 72. Internet : www.conventioncologne.de