La flotte easyJet clouée au sol

Après avoir suspendu la plupart de ses lignes aériennes, easyJet a finalement décidé de stopper l'ensemble de ses opérations depuis le 30 mars.

easyJet
Easyjet a suspendu ses opérations le 30 mars

Les 344 appareils de la compagnie easyJet resteront désormais au sol, sauf opérations ponctuelles visant à évacuer des touristes bloqués hors de leur pays respectif en Europe. Sur ce chiffre, 136 appareils sont basés en Europe, 27 en Suisse, essentiellement à Genève. La compagnie n’a pas encore fixé de durée à cette mesure. En France, cette décision va encore plomber un peu plus un trafic aérien déjà extrêmement réduit. Selon le bilan de la compagnie pour l’année fiscale 2019, easyJet était numéro 1 à Bordeaux, Bâle/Mulhouse, Lille, Grenoble, Lyon, Nantes et Nice. La compagnie se situait en seconde position à Toulouse et pour Paris CDG. Elle est aussi le plus important exploitant sur l’aéroport de Genève. Cette immobilisation devrait conduire à la fermeture de nouvelles aérogares sur les aéroports comme Billi à Bordeaux ou le Terminal 3 à Lyon.