Des écouteurs sans fil pour joindre l’utile à l’agréable

Jabra et Sony proposent des nouveaux modèles d’écouteurs intra-auriculaires sans fil. Focus sur des usages dédiés aux voyageurs d’affaires sportifs.

Ecouteurs Jabra et Sony

Les écouteurs intra-auriculaires sans fil font flores sur le marché des produits numériques nomades. Restent à les différencier selon la qualité du son diffusé bien sûr mais également le type d’usages que l’on en fera, que ce soit en mode actif, voire sportif… et le maintien en pleine activité de ces petits appendices au cœur de l’oreille ! Quels écouteurs sans fil choisir en déplacement si l’on veut mêler l’utile à l’agréable à savoir gérer ses appels tout en faisant son sport, y compris la natation ?

Jabra s’impose sur le marché des oreillettes sans fil avec deux modèles intéressants : les Elite 65 T et les Active Elite 65T, dédiés aux sportifs. Côté audio, ces écouteurs Bluetooth assurent une diffusion musicale de qualité, le rendu pouvant être personnalisé selon les préférences d’écoute de son utilisateur via l’application dédiée. La gestion du volume et de changement de titre s’effectuent aisément. Côté communication vocale, quatre micros intégrés assurent des communications téléphoniques claires. Confortables pour les oreilles, ces écouteurs assurent cinq heures d’autonomie, l’une des meilleures du marché avec les AirPod de Apple et peuvent être rechargés par deux fois dans le boitier de rangement doté d’une batterie. Les nomades sportifs privilégieront la version Active, résistant à la transpiration et la poussière et intégrant en prime un accéléromètre.

Ecouteurs Jabra Elite 65T

Sony a opté pour la différenciation avec des oreillettes totalement waterproof, présentées en septembre dernier à l’occasion du salon de l’IFA. L’inventeur du walkman reprend la main en termes d’innovations audio nomades avec un éventail d’écouteurs intra-auriculaires, positionnés selon l’usage. Dédiés aux sportifs, les écouteurs sans fil WF- SP900 ont pour particularité d’être étanches. A la clé, la possibilité de pratiquer la natation, tout en écoutant sa musique. Le maintien a d’autant plus été travaillé mais un cordon autour du cou a cependant été ajouté au produit. Au vu du prix, il serait en effet dommage de les perdre au fond de la piscine… ou dans la mer. Classés IP65/68, ces oreillettes permettent en effet de nager dans un bassin ou dans la mer jusqu’à 2 mètres de profondeur et résistent à l’eau salée. Reste que l’on ne nage pas en Bluetooth … d’où l’autre singularité de ces écouteurs, à savoir l’intégration de 4 Go de mémoire flash afin de disposer de quelque 900 titres de musique.

Ecouteurs Sony WF-S 900Le contrôle de la musique comme des appels vocaux s’effectue par de légères pressions sur les écouteurs en choisissant d’activer au passage le mode ambiant afin de ne pas être totalement isolé du bruit extérieur.

Côté autonomie, ces écouteurs assureront leur fonction 3 heures durant, en mode Bluetooth, ce qui reste l’usage le plus habituel des écouteurs sans fil, qui plus est si l’on souhaite recevoir ses appels vocaux. 6 heures d’autonomie sont annoncés en écoutant uniquement sa musique stockée localement. Comme la plupart des de type d’écouteurs, l’étui de rangement avec sa batterie intégrée assure une triple charge.

L’effort de Sony s’est axé sur l’usage des nageurs, ce qui peut expliquer l’absence d’un système de réduction de bruit active, reste que l’autonomie pourrait être insuffisante aux voyageurs actifs après leur pause aquatique.

Conversation nomade – Écouteurs sans fil Jabra 65T
Connectivité : BT 5.0
Autonomie : 5 heures
Indice de protection pour Elite Active 65T : IP 56
Prix : Elite 65 T, 180€ et Active Elite 65 T, 200€
Disponibilité : immédiate

Étanche – Écouteurs Sony WF-SP900
Connectivité : BT 4.O
Autonomie : 3 heures en mode Bluetooth
Indice de protection : IP 65, IP s68
Disponibilité : novembre
Prix : 280 €