Etude : les déplacements professionnels plus stressants que le travail

Ford publie une étude européenne selon laquelle les professionnels seraient plus stressés par le trajet entre leur domicile et leur lieu de travail que par le travail lui-même.

DR

L’étude publiée par Ford a sondé quelque 5 500 « commuters »  – les travailleurs qui font la navette quotidiennement entre leur domicile éloigné et leur lieu de travail – dans six grandes villes d’Europe. Un tiers des sondés trouve le trajet entre le domicile et le lieu de travail de plus en plus stressant, et plus d’une personne sur quatre le juge de plus en plus imprévisible. En outre, selon cette même étude, 63 % des « commuters » arrivent en retard au travail au moins une fois par mois en raison d’un contretemps pendant leur trajet. Une tendance particulièrement sensible chez les professionnels travaillant à Londres (80%) et à Rome (77%), Paris se classant en troisième position (67%).