Interview : Nguyen Quoc Phuong, DG Vietnam Airlines pour l’Europe et la France

Vietnam Airlines a mis en service le 1er octobre sur l'axe Paris-Vietnam son nouvel Airbus A350-900, devenant ainsi la première compagnie à desservir la France avec le dernier né du constructeur aéronautique français. Le Directeur Général de Vietnam Airlines pour la France et l’Europe, Nguyen Quoc Phuong, explique quels avantages peut en retirer la compagnie pour gagner des parts de marché.
Nguyen Quoc Phuong, Directeur Général Vietnam Airlines Europe et France

Quel est l’avantage de mettre en service l’Airbus A350-900 ?

Nguyen Quoc Phuong – Nous sommes très fiers d’être le second transporteur au monde, après Qatar Airways, à mettre en service le nouvel appareil. Nous sommes même les premiers en Asie, ce qui est extrêmement positif en termes d’image. Cela permet en effet de démontrer que Vietnam Airlines a atteint une certaine maturité en offrant un produit équivalent aux transporteurs les plus connus d’Asie, voire même un produit d’une qualité supérieure, qui répond aux exigences de tous nos passagers. D’ailleurs, l’Airbus A350 est l’occasion de proposer un service de bord amélioré. Nous mettons en service d’ici la fin de l’année trois de ces appareils sur une commande de quatorze avions. 

Pouvez-vous détailler ce nouveau service de bord ?

Nguyen Quoc Phuong – Nous venons de totalement reconfigurer notre classe affaires. La disposition des sièges en « épi » permet d’accroître le sentiment d’intimité pour chaque passager, notamment lorsque le siège s’allonge et se transforme en lit. Nous offrons aussi des écrans vidéo plus larges, le wifi intégré ainsi qu’une prise sur chaque siège. La Premium Economy a également été améliorée. Elle offre 45 sièges tous équipés d’un repose-pied et une meilleure inclinaison. Nous avons également travaillé sur de nouveaux menus en économie premium. Les passagers de classe économique apprécieront certainement le nouvel appareil. De plus larges hublots donnent d’avantage de lumière, les coffres à bagages sont plus larges et nous avons amélioré l’offre vidéo. Avec ce programme d’amélioration de nos services, nous souhaitons atteindre le status quatre étoiles de Skytrax. Vietnam Airlines est encore en revanche confrontée à de nombreux problèmes pour ses services au sol à Hanoi et Ho Chi Minh Ville, notamment de longues queues au check in ou l’absence d’un vrai service de transfert des bagages.

Quelles sont les améliorations à attendre à court-terme ?

Nguyen Quoc Phuong – Je dois reconnaître qu’effectivement nous avons encore besoin d’améliorer nos services au sol, ce que nous faisons étape par étape. Nous avons déjà mis en place le service de traitement prioritaire Sky Priority pour les passagers Premium, suivant les recommandations de Skyteam. Nous commencons à mettre en place des guichets self-service pour l’enregistrement, un équipement qui devrait être totalement opérationnel d’ici la fin de l’année à Ho Chi Minh Ville et Hanoi. En revanche, nous devons encore travailler à simplifier les transferts de bagages pour éviter une rupture de charge pour les passagers.

Vietnam Airlines a également lancé cette année le Boeing 787. Sur quelles lignes peut-on trouver vos nouveaux appareils ?

Nguyen Quoc Phuong – L’Europe est la première à bénéficier des deux appareils, Boeing 787 et Airbus A350. Francfort et Londres sont maintenant desservis en Boeing 787 tandis que l’Airbus A350 est donc en service sur Paris, seule destination européenne à avoir cet appareil sur Hanoi comme sur Ho Chi Minh Ville. Les Airbus A350 et Boeing 787 vont également être mis en service sur la Corée et sur le Japon. L’introduction des nouveaux appareils va nous permettre d’offrir plus de vols sur l’Europe, et de passer par exemple en fréquence quotidienne sur Londres Heathrow. Mais nous n’avons actuellement aucun projet d’ouvertures de nouvelles lignes. Nous sommes toujours en attente pour une liaison sur les Etats-Unis

Augmentez -vous vos fréquences sur la France ?

Nguyen Quoc Phuong – Nous proposons avec notre partenaire Air France-KLM 14 fréquences par semaine. Onze vols sont sur des appareils de Vietnam Airlines vers Hanoi et Ho Chi Minh Ville et trois vols sont effectués par Air France sur Paris-Ho Chi Minh Ville.

Vous positionnez-vous toujours comme le « transporteur de l’Indochine » ?

Nguyen Quoc Phuong – Plus que jamais. Nous avons par exemple coordonné nos vols avec ceux de notre filiale Cambodia Angkor Air, la compagnie nationale du Cambodge. Ce qui nous permet d’offrir des vols en boucle sur le Cambodge et le Laos avec comme point d’entrée ou de sortie Hanoi ou Ho Chi Minh Ville. Et nous augmentons cet hiver notre présence sur l’axe Vietnam-Myanmar avec 12 vols hebdomadaires au lieu de 8 précédemment. 

Un appareil de la compagnie Vietnam Airlines en vol

Nouveautés Hiver 2015-2016 chez Vietnam Airlines :

  • Hanoi-Kaohsiung (Taiwan) : un vol quotidien au lieu de quatre vols hebdomadaires
  • Hanoi-Rangoun : un vol quotidien au lieu de cinq vols hebdomadaires
  • Danang-Jinan : deux vols hebdomadaires
  • Danang-Lanzhou : trois vols hebdomadaires
  • Danang- Nanchang : deux vols hebdomadaires
  • Ho Chi Minh Ville-Hangzhou : trois vols hebdomadaires
  • Ho Chi Minh Ville-Rangoun : cinq vols hebdomadaires au lieu de trois 
  • Nha Trang-Pékin : trois vols hebdomadaires
  • Nha Trang-Hangzhou : deux vols hebdomadaires
  • Nha Trang-Nanning : trois vols hebdomadaires