Nouvel isolement obligatoire pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni

La France a annoncé la mise en place le 31 mai d'un isolement obligatoire pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni. Une mesure prise également par l'Allemagne face à l'inquiétude liée à la circulation du variant indien outre-Manche.
Vaccination-royaume-uni-isolement
(c) London & Partners

Mis à jour le 27 mai

Alors que la tendance générale était plutôt à l’allégement des contraintes de déplacement, la France va mettre en place un isolement obligatoire pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, une mesure de quarantaine jusqu’ici appliquée par la France vis-à-vis de 16 pays, dont dont le Brésil, l’Inde, l’Argentine ou la Turquie. Cette décision a été annoncée le mercredi 26 mai par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l’issue du Conseil des Ministres. La date d’entrée en application de cet isolement obligatoire a été fixée au 31 mai.

La raison de cette, alors que les résidents au Royaume-Uni peuvent de nouveau voyager à l’étranger sans motif impérieux depuis le 17 mai dernier : l’inquiétude vis-à-vis de la circulation outre-Manche du variant B.1.617.2. Les cas de variants indiens ont en effet augmenté de 18% en une semaine, essentiellement constatés au Nord-Ouest de l’île et dans un quartier londonien. Alors que la campagne de vaccination est pourtant bien avancée, le variant indien représente aujourd’hui la moitié des cas de Covid outre-Manche.

Selon l’institut allemand de veille sanitaire Robert Koch, le Royaume-Uni est ainsi redevenu une zone à haut risque sanitaire. De ce fait, l’Allemagne avait elle aussi annoncé ce week-end sa volonté de limiter les déplacements libres entre les deux pays aux seuls résidents allemands, les voyageurs venant du Royaume-Uni étant eux astreints à une quarantaine obligatoire de deux semaines.

A noter que les voyageurs en provenance de France sont eux aussi soumis à un isolement de cinq à dix jours encadré de tests à l’arrivée au Royaume-Uni. Cette mesure appliquée envers de nombreux pays européens devait être allégée courant juin. En sera-t-il toujours de même d’ici là ? Quoiqu’il en soit, un possible double isolement à l’aller comme au retour devrait encore freiner les déplacements professionnels entre la France et l’Angleterre.