KLM conclut le premier test de l’avion du futur Flying V

"V" comme victoire mais aussi "V" pour le prototype d'un nouvel avion en forme de V développé par KLM et l'université technologique de Delft (TU Delft). Un appareil qui pourrait révolutionner les voyages long-courrier avec sa faible empreinte écologique. Un avion à la forme étrange qu'il faudra surveiller de près !

flying-v-klm
le Flying V, avion du futur testé par KLM.

La planète continue de rêver de créer des avions plus rapides, plus confortables et surtout plus soucieux de l’environnement. Soutenu par la compagnie néerlandaise KLM et par la TU Delft, le Flying-V, avion long-courrier très économe en énergie, a effectué son premier vol test. Un succès pour les deux protagonistes derrière le projet.

Certes, l’avion qui a décollé d’une base aérienne en Allemagne n’était qu’un modèle réduit. KLM l’avait présenté pour la première fois au cours du centenaire de KLM en octobre 2019. L’appareil de trois mètres de long et de 22,5 kg intègre l’ensemble des éléments qui caractérisent son développement.

La conception de l’avion intègre la cabine des passagers, la soute et les réservoirs de carburant dans les ailes, créant ainsi une forme en V spectaculaire. Surtout, les calculs scientifiques démontrent que cette forme aérodynamique améliorée et le poids réduit de l’avion permettront de réduire la consommation de carburant de 20 % par rapport aux avions les plus perfectionnés d’aujourd’hui.

« Nous étions très curieux de connaître les caractéristiques de vol du Flying-V. La conception est conforme à notre initiative « Fly Responsibly ». Elle représente tout ce que nous faisons et ce que nous ferons pour améliorer notre durabilité. Nous souhaitons en effet un avenir durable pour l’aviation et l’innovation en fait partie. Ce n’est pas pour rien que KLM figure depuis de nombreuses années dans le trio de tête des compagnies aériennes les plus durables selon l’indice de durabilité Dow Jones. Nous sommes donc très fiers d’avoir pu y parvenir ensemble en si peu de temps« , raconte le PDG de KLM, Pieter Elbers.

« Nous allons continuer à développer le concept de Flying-V avec tous nos partenaires. La prochaine étape sera de pouvoir faire voler le Flying V avec du carburant durable, » promet le PDG de KLM. Preuve de la confiance des milieux aéronautiques, divers partenaires sont désormais impliqués dans le projet, dont le fabricant européen Airbus. Les études continuent, notamment pour améliorer les performances de décollage et d’atterrissage de l’appareil. Ces derniers sont de fait encore trop brutaux. Un élément essentiel avant qu’un véritable prototype avec passagers prenne son envol !

Une vidéo du vol du prototype est visible. A découvrir ici.