Lagos : se préparer au gigantisme

Certes, Lagos n’est ni Venise, ni Dubai. Mais la mégalopole nigériane s’inspire un peu de ces deux cités avec le projet immobilier Eko Atlantic, révélateur de ses nouvelles ambitions.

L’idée de ce développement pharaonique est parti de la volonté de protéger la lagune contre l’érosion progressive de la côte Atlantique tout en prévenant la ville contre les risques d’inondations. Une gigantesque digue – “la grande muraille de Lagos” – a été construite et derrière, c’est un quartier gagné sur les eaux qui commence à sortir de terre. Appartements de luxe, marinas, shopping malls, bureaux: à terme, Eko Atlantic devrait accueillir 250000 habitants et 150000 travailleurs. Les transports en commun sont un autre sujet clé en prévision de l’avenir. Aussi la ville est-elle en train de se doter d’un métro léger. D’ores et déjà, des couloirs ont été réservés pour les bus afin de faciliter les déplacements et lutter contre les embouteillages.