Mandarin Oriental : un resort de luxe au bord du Bosphore

Mandarin Oriental s'est installé sur la rive européenne d'Istanbul avec un resort urbain de 100 chambres proposant un large choix pour des réunions et événements sophistiqués.
Le Mandarin Oriental Bosphorus Istanbul, sur la rive européenne de la métropole turque.
Le Mandarin Oriental Bosphorus Istanbul, sur la rive européenne de la métropole turque.

La chaîne de luxe Mandarin Oriental s’est installée au bord du Bosphore, sur la rive européenne d’Istanbul, avec un vaste resort urbain niché au coeur d’une pinède. Son cadre verdoyant est évidemment propice à la détente, renforcée par l’offre de l’hôtel qui intègre un spa de 3 500 m², une piscine intérieure et extérieure ainsi qu’un large éventail de restaurants et de bars élégants déclinant les concepts du groupe de restauration Novikov.

Pour autant, cet esprit loisirs se marie avec des installations exclusives pour accueillir les voyageurs et les groupes affaires, et qui font de cet hôtel situé dans le quartier résidentiel de Kuruçeşme, à un quart d’heure de la place Taksim et du quartier central des affaires, un nouveau haut lieu des rencontres business dans la métropole turque.

En plus de ses 100 chambres et suites avec vue sur le Bosphore, le Mandarin Oriental Bosphorus Istanbul propose en effet six salles de réunions équipées des dernières technologies et une salle VIP, l’Orient Express Room, inspirée du légendaire train et qui convient aux réunions de taille restreinte.

En parallèle, le Mandarin Oriental prête son environnement aux événements professionnels et sociaux sophistiqués. Pour cela, l’hôtel dispose de trois grandes salles de bal – les Bosphorus (1 040 m2), Jasmine (610 m2) et Melissa (285 m2) – et d’un jardin-terrasse de 1 670 m2 pour des cocktails chics en extérieur, avec vue sur le Bosphore. L’hôtel dispose également d’un espace, la Crystal Event Room, qui peut être loué et décoré de manière personnalisée lors d’occasions spéciales.

« Cela marque la deuxième entrée du groupe en Turquie, et promet d’être le complément parfait du Mandarin Oriental, Bodrum, primé, qui a ouvert en 2014« , a déclaré Christoph Mares, directeur d’exploitation du groupe hôtelier Mandarin Oriental. Le groupe, qui compte une trentaine d’hôtels dans le monde, s’était installé à Madrid plus tôt dans l’année, dans les murs du Ritz, et a également un projet en cours à Vienne en ce qui concerne l’Europe.