Mobile World Congress 2018 : la mobilité à la veille de l’arrivée de la 5G

Le plus grand rendez-vous de la mobilité dans le monde est à Barcelone, avec le Mobile World Congress, où plus de 100 000 visiteurs professionnels de plus de 200 pays viennent découvrir les nouveautés proposées par plus de 2 300 exposants présents sur place. Au delà d’une grosse partie dédiée au développement des réseaux télécom, avec la fameuse 5G, omniprésente en vue de son déploiement prévu pour 2020, nous avons parcouru pour vous les allées du parc des expos Fira Barcelona. De quoi rassembler ici une sélection des meilleurs smartphones présentés dans cette grand’messe de la téléphonie, mais aussi des ordinateurs portables et des solutions de sécurisation et de stockage pour les accompagner.
Mobile World Congress 2018

1- Smartphones

À tout seigneur, tout honneur : le smartphone est le produit central de ce salon organisé par la GSMA, organisme central de la téléphonie mondiale, rassemblant opérateurs et fabricants de terminaux. Et c’est une pluie de nouveautés que l’on retrouve au fur et à mesure des annonces faites lors de conférences de presse géantes, à commencer par celle, très attendue, de Samsung pour ses S9 et S9+, dont nous avons déjà parlé ici.
En plus du numéro un mondial qui fait évoluer par petites touches son haut de gamme très réussi, d’autres se sont fait remarquer, comme Nokia qui renouvelle sa gamme lancée ici même il y a une année. Et le finlandais, désormais dans les mains des chinois de HMD Global, fait preuve d’un grand dynamisme à la hauteur de ses ambitions : à terme, il se verrait bien sur le podium des fabricants de smartphones !

Nokia 8 Sirocco
Nokia 8 Sirocco

En plus de sympathiques rééditions modernes de modèles d’époque comme le 8110, la gamme s’étire vers le haut avec un flagship (modèle de référence) impressionnant, le Nokia 8 Sirocco (749 € TTC). Avec un très bel écran pOLED incurvé de 5,5 ‘’rappelant les Samsung Edge, un gabarit compact, un appareil photo performant signé Carl Zeiss, il ne lui manque que la dernière version du processeur de chez Qualcomm qui équipe la plupart des modèles hautes performances pour être parfait. A noter, comme beaucoup de smartphones de chez Nokia, il est certifié Android One, ce qui lui donne une interface Android pure, sans surcouche forcément plus lourde et complexe, ainsi que la garantie de mises à jour rapides, lorsque d’autres doivent attendre des mois. Mais il n’est pas encore labellisé Google Entreprise Recommended comme le Nokia 8 (et les BlackBerry KEYone, Huawei Mate 10 Pro, LG V30, Moto Z2 Force Edition, Sony Xperia XZ1…), facilement configurables sous forme de flottes.

LG V30S ThinQ
LG V30S ThinQ

Autre géant du genre, LG propose juste une timide évolution incluant des fonctionnalités douées d’intelligence artificielle (notamment pour la photo) pour son excellent V30, renommé V30S ThinQ, un des plus agréables à prendre en mains.

 

Plus radical, Sony abandonne le design carré caractéristique de ses appareils pour un style plus anonyme, mais toujours très haut de gamme pour le nouveau XZ2 et sa version Compact (à partir de 599 €), avec des écrans de respectivement 5,7 et 5 pouces.

Sony Xperia XZ2
Sony Xperia XZ2

Le Compact, comme son nom l’indique, est à conseiller pour les personnes qui n’ont pas envie d’avoir un écran géant et aiment utiliser une seule main pour manipuler leur smartphone. Les performances, elles, sont identiques quel que soit le modèle choisi, soit de très haut niveau grâce à la puce Qualcomm Snapdragon 845, la meilleure du spécialiste américain.

 

 

Crosscall Action X3
Crosscall Action X3

Pour des usages plus extrêmes, différentes marques proposent des modèles résistant à tout, des chutes à l’immersion en eau salée, qui pourront séduire les voyageurs les plus exposés (ou négligents). Parmi eux, la marque anglaise Bullitt propose des modèles griffés Caterpillar (avec capteur de température, mesure laser de distance, analyse d’air ambiant intégrés) ou Land Rover. Les français de chez Crosscall visent, eux, plutôt les activités sportives avec leur Action X3, répondant aux normes militaires pour les chocs et à la certification IP 68 pour l’étanchéité (349 €).

Wiko View 2 Pro
Wiko View 2 Pro

Les français sont présents en force d’ailleurs, avec des marques comme Echo, qui propose des entrées et milieu de gamme au dessin soigné, tandis que le marseillais Wiko, récemment racheté par une société chinoise, monte en gamme et propose un modèle à écran bord à bord impressionnant, le View 2 Pro (299 €) qui rappelle fortement l’Apple iPhone X. Même mimétisme pour l’Asus ZenFone 5Z, plus haut de gamme mais très bien placé en prix (599 €) au vu de sa fiche technique de haut vol.

 

Asus Zenfone 5
Asus Zenfone 5

On trouve également un surprenant modèle mis au point par Energizer. Le spécialiste des batteries marque un grand coup avec un smartphone intégrant une capacité de… 16 000 mAh, soit 4 fois plus que les meilleurs smartphones classiques ! Le Power Max P16K Pro présente des caractéristiques assez haut de gamme et il est heureusement pourvu d’une charge rapide pour s’alimenter. S’il reste d’un volume raisonnable, le poids s’en ressent, avec 300 g sur la balance. Compter 599 € à son lancement à la fin de l’année.

Xiaomi
Xiaomi

Mentionnons également ici le chinois Xiaomi qui montre ses dernières créations dans un grand stand à la mesure de ses nouvelles ambitions européennes. Pour le moment connue chez nous seulement des « geeks » qui apprécient ses produits très design, performants, aux tarifs ultra compétitifs, la marque s’apprêterait à investir officiellement le marché français. De quoi devenir rapidement un vrai challenger des grandes marques.

Enfin, impossible ici de ne pas parler des grands absents : d’abord, Apple, qui ne prend jamais part à ce type d’événements, préférant ses propres lancements. Mais le géant californien est présent en creux, entre les fabricants d’accessoires pour iPhone, les nombreuses nouveautés fortement inspirées (un euphémisme…) du design de l’iPhone X et les rumeurs arrivant à point nommé concernant les prochains modèles siglés de la Pomme : un remplaçant au modèle d’entrée de gamme SE et une version XXL de l’iPhone X notamment. Autre grand absent parmi les poids lourds du genre, du moins pour ses nouveautés smartphone, Huawei a préféré attendre la fin mars pour présenter son haut de gamme, le P20. Nous y reviendrons en temps voulu. Et citons enfin OnePlus, le constructeur chinois qui propose toujours un seul modèle très haut de gamme aux caractéristiques techniques redoutables, pour un tarif d’environ 30 à 40 % inférieur aux ténors du marché. Pas de stand pour OnePlus ni de nouveauté mais une présence des membres de son équipe qui travaillent à un développement de son implémentation en France. A suivre.

2- Ordinateurs portables

Huawei MateBook X Pro
Huawei MateBook X Pro

Huawei n’est pas venu à Barcelone avec un nouveau téléphone portable, mais il en a profité pour présenter son MateBook X Pro, dont le nom comme le design rappellent très fortement la référence Apple MacBook Pro. Le constructeur ne s’en cache pas et il insiste sur tous les aspects où son PC est plus performant en comparaison. Ainsi son très bel écran tactile a tellement réduit ses bordures pour exploiter 91 % de l’espace disponible qu’il a fallu déplacer la caméra au niveau du clavier, cachée dans une touche, ce qui posera vite un problème en téléconférence, avec les doigts sur le clavier en premier plan… A part ce défaut de conception, l’ensemble est très séduisant, à la fois léger (1,33 kg) et fin, très endurant, rapide (moins de 10 s au démarrage) et sécurisé avec un capteur d’empreinte sur la touche de mise en fonction. Il inclut deux prises USB-C et une USB classique, toujours très utile. Compter 1 499 € TTC minimum avec un processeur Intel i5, 8 Go de RAM et 256 Go de stockage.
Chez Lenovo (qui ne propose également aucune nouveauté smartphone au MWC cette année), on note la présentation du Yoga 730 (à partir de 999 € TTC), un portable modulable disponible en versions 13 et 15 pouces, incluant l’assistant vocal Amazon Alexa (en français d’ici la fin de l’année) en plus de Microsoft Cortana.

3- Sécurité

R. Samani, chercheur en chef chez McAfee, spécialiste de la sécurité nous explique les enjeux qui touchent de plus en plus les utilisateurs nomades de connexions WiFi : « On estime que 444 millions de hotspots se compteront dans le monde d’ici 2020. Notre application Mobile Security permet de protéger comme un garde du corps les données contenues dans votre smartphone. On estime leur valeur moyenne totale à 36 000 $ ! »
D’autres moyens de sécuriser les lignes GSM sont proposés par de grands spécialistes du genre comme le français Atos avec sa solution Hoox for business, voire d’utiliser des smartphones spécialement sécurisés comme le Sikur, modèle anti-hacking. De quoi sécuriser des crypto-monnaies, tout comme le propose Archos avec son tout nouveau portefeuille pour crypto-monnaies Safe-T mini.

4- Stockage

Carte mémoire Sandisk 400 GBTout d’abord, le stockage interne des smartphones évolue. Non seulement les hauts de gamme reçoivent en natif une capacité se montant dans de nombreux cas à 128 Go, mais ceux qui ont encore un emplacement pour une carte mémoire micro SD voient son potentiel augmenté au-delà des classiques 256 Go possibles jusque là. De quoi accueillir des monstres de mémoire pas plus gros qu’un ongle, comme la toute dernière carte micro SD de… 400 Go de chez SanDisk.

Notons aussi la présence d’une batterie externe qui peut être elle-même rechargée sans prise de courant, grâce à cartouche de recharge incluant une mini pile à combustible, dont la réaction chimique ajoutera 1 250 mAh en quelques minutes à la batterie classique de 2 750 mAh. Une technologie lancée par la société suédoise myFC.