« Nous ouvrons un Yotel à Paris CDG en juillet » : interview de Jo Berrington, Yotel

Yotel vient d’annoncer l’ouverture le 1er juillet prochain d’un établissement de 80 chambres-cabines au sein du terminal 2E de l’aéroport de Paris Charles de Gaulle. Jo Berrington, directrice marketing de la marque, revient sur ce concept inspiré des hôtels capsule à la Japonaise, à la fois haut de gamme et adapté aux grands hubs internationaux comme aux centres urbains des grandes métropoles.

Yotel ouvrira un établissement de 80 chambres le 1er juillet à Paris CDG
Jo Berrington, directrice marketing de Yotel

Quels sont les clients des Yotel ?

Jo Berrington – Ce sont surtout des entrepreneurs, des cadres de PME, des gens du monde digital qui ne veulent pas payer pour de l’espace inutilisé. La fréquentation de nos hôtels d’aéroport, à Amsterdam Schiphol et à Londres Heathrow et Gatwick, atteint les 250% ! Nous revendons la même chambre deux à trois fois par jour à des voyageurs qui arrivent tard le soir parce qu’ils ont manqué une correspondance ou pour passer la nuit avant de prendre un vol au petit matin, puis aux passagers en transit qui viennent prendre une douche et se reposer quelques heures avant de repartir.

Avez-vous d’autres projets concernant les grands hubs ?

J. B. – Le 1er juillet, nous allons ouvrir un Yotel à Paris CDG, au sein du terminal 2E. Les aéroports aiment notre concept, car il peut s’intégrer dans des zones un peu cachées, peu propices pour des restaurants ou magasins. Nous avons aussi un projet à Singapour Changi avec un établissement qui ouvrira en 2018 au sein du projet futuriste Jewel. Avant d’autres hubs pourquoi pas ? Notre objectif est d’atteindre les 50 hôtels ouverts ou signés en 2020.

Les aéroports aiment notre concept, car il peut s’intégrer dans des zones un peu cachées

Ce plan de développement est-il aussi axé sur les centres-villes ?

J. B. – Du fait de l’exiguïté de nos chambres, notre concept s’inscrit parfaitement là où le prix du mètre carré est très élevé, les tarifs hôteliers aussi d’ailleurs. À New York, nous avons un total de 713 cabines, avec des fenêtres qui vont du sol au plafond et sans doute l’une des plus grandes terrasses de la ville, le tout à 15 minutes à pied de Times Square. Nos prochains hôtels urbains sont attendus à Boston, dans le quartier en régénération de Sea Port, à Brooklyn, à Miami et à San Francisco, en plus de Dubai.

Le concept Yotel s'inspire des hôtels capsule à la Japonaise
Le concept Yotel s’inspire des hôtels capsule à la Japonaise