Sneakairs : la chaussure connectée selon easyJet

Les Sneakairs sont dotées d'un capteur communiquant par Bluetooth avec une application GPS
Le projet Sneakairs a été dévoilé à l'occasion du "Barcelona Street Project"

Le projet Sneakairs a été dévoilé à l’occasion du « Barcelona Street Project »
Pendant que certains planchent sur des outils visant à déconnecter temporairement le voyageur – pour sa tranquillité d’esprit et pour limiter les frais de roaming – d’autres travaillent d’arrache-pied pour au contraire multiplier les sources de connexion. C’est le cas d’easyJet, qui vient de présenter un prototype de chaussure connectée à l’occasion du « Barcelona Street Project ». Nom de code : Sneakairs. Signes particuliers : un capteur communiquant par Bluetooth avec une application GPS pour smartphone. Application pratique : la chaussure indique la bonne direction à prendre au travers de vibrations envoyées dans la chaussure…

Sneakairs : les smartshoes selon easyJet
EasyJet espère commercialiser ses Sneakairs à bord de ses appareils

« À travers le prototype Sneakair, easyJet démontre une fois de plus sa capacité à tirer parti des technologies pour proposer à ses clients une expérience du voyage toujours plus facile », témoigne Peter Duffy, directeur marketing de la compagnie. « Le succès qu’ont remporté notre application et notre technologie Mobile Host nous porte à croire que nos passagers voient d’un bon œil l’émergence des outils mis à leur disposition avant et pendant leur voyage. Alors, pourquoi n’en profiteraient-ils pas une fois arrivés à destination ? Nous souhaitons désormais à développer cette technologie pour la commercialiser à bord de nos appareils et ainsi proposer un outil qui devrait combler les passagers désireux de découvrir une ville qui leur est inconnue sans avoir les yeux rivés a leur plan sur smartphone mais en découvrant le monde qui les entoure ».

Des voyageurs connectés jusqu'au bout des pieds
Des voyageurs connectés jusqu’au bout des pieds

Dans son communiqué publié le 13 mai, easyJet souligne que cette incursion dans le monde des objets connectés n’est pas un coup d’essai. En novembre dernier, à l’occasion de son 20ème anniversaire, la compagnie avait déjà dévoilé de nouveaux uniformes connectés visant à « simplifier la communication entre personnel navigant et techniciens et renforcer ainsi la sécurité des passagers ».