Stockholm – L’anticipation des grands mouvements

Entre nouvelles technologiques, design de pointe et initiatives durables, Stockholm a su adapter sa marche aux avancées de son temps. Rien d’étonnant, donc, à ce que la capitale suédoise soit un marché test pour les entreprises lancées à la conquête du monde scandinave.

Stockholm - L’anticipation des grands mouvements

NOUVEAU MILLENIUM Modernité bien ordonnée commence par soi-même. Grande exportatrice de design et d’innovations, la capitale suédoise montre l’exemple avec son nouveau centre de congrès Stokholm Waterfront – le plus grand de Scandinavie – à l’architecture ultra moderne signée Bengt Svensson et Hans Forsmark, du cabinet White.

Neuf heures du matin, un jour de semaine comme les autres à Stockholm. Les vélos glissent le long des avenues rectilignes, tout comme les bateaux cabotent entre les 14 îles qui forment ensemble la capitale suédoise. Stockholm est en effervescence, mais une effervescence fort décontractée. Il faut dire que c’est actuellement l’une des villes d’Europe au développement économique le plus rapide. Selon Price Waterhouse Cooper, elle se situerait même en toute première position mondiale pour l’innovation, l’environnement entrepreneurial, la santé et la sécurité. En 2013, la croissance de son PIB était 68% plus haute que celle de la moyenne des 27 villes les plus importantes de l’Union européenne. Un record! >>>

“Traditionnellement, la Suède est un pays industriel, mais l’économie de Stockholm repose de plus en plus sur les services, en particulier sur les technologies de l’information et la télécommunication”, explique Kristina Hulteberg, directrice de la chambre de commerce française en Suède. “Le cluster technologique de Kista, qui s’est développé dès les années 70 dans la banlieue de Stockholm, accueille de grandes entreprises suédoises comme Ericsson, mais aussi énormément de jeunes start-up”.

Au palmarès de ces business innovants, deux noms se démarquent, ceux de Skype et de Spotify, qui ont vu le jour à Stockholm. Pourtant, ils n’en sont pas la seule fierté. La success-story du jeu vidéo Minecraft, développé par Markus Persson – “Notch” pour les fans – , est également née sur les rives du lac Malaren. “Beaucoup de start-up naissent sous l’impulsion de très jeunes gens qui se lancent dans un projet parallèlement à leurs études et qui finissent par atteindre une renommée internationale”, reprend Kristina Hulteberg. Cette passion pour l’innovation, associée à une grande ouverture d’esprit, est ce qui incite les entrepreneurs étrangers à venir souvent tester en avant-première leurs produits en Suède, véritable marché d’expérimentation.

Stockholm

Stockholm

Avec son entrelacs de rues pleines de charme, Gamla Stan, le centre-ville historique de Stockholm, témoigne du riche passé de la capitale suédoise. Autour de cette île centrale, où trône aussi le château royal, Stockholm construit son futur à coup d’éco-quartiers et, surtout, de douceur de vivre. Le cadre épuré et chaleureux de ses hôtels comme, ici, le Skeppsholmen ou encore le monde onirique de son métro en témoignent.

Cette position favorable, la Suède la doit en partie à sa neutralité pendant la Seconde Guerre mondiale. Positionnée sur le marché international bien avant les autres pays européens, notamment avec des entreprises comme Ericsson, Electrolux, Volvo, puis plus récemment H&M, elle a su préparer sa réussite économique actuelle. Conséquence : le grand Stockholm attire près de 40 000 résidents par an – pour un total de 1,3 million d’habitants – et de nombreuses entreprises étrangères y implantent leurs sièges en Scandinavie. D’autant que les taxes sur les entreprises, proches des 20 %, restent assez basses pour l’Europe du Nord. Même l’impôt sur le revenu individuel a récemment baissé, alors qu’il pouvait atteindre les 60% il n’y a pas si longtemps. “Le seul problème est celui du logement. Les immeubles locatifs sont très rares, et c’est un véritable problème pour ceux qui ne peuvent pas forcément acheter”, conclut la directrice de la chambre de commerce française. Avec un prix au m2 frôlant les 8000€ en centre-ville, cela se comprend…

Inventions durables

C’est en réponse à ce problème qu’a été lancé, il y a une dizaine d’années, le projet Hammarby Sjöstad, un écoquartier situé sur une ancienne zone industrielle, et qui a en partie valu à Stockholm son statut de première Capitale verte d’Europe en 2010. Actuellement, un projet similaire, le Royal Seaport, mettant en oeuvre des technologies durables encore plus pointues, est en chantier. Collaboration entre entreprises, municipalité, centres de recherches et écoles d’ingénieurs, cette initiative a pour but de pousser plus loin l’innovation à travers l’invention de nouveaux matériaux ainsi que des économies d’énergie et des réductions d’émissions de CO2 inédites. “La première conférence internationale sur les questions d’environnement a eu lieu en 1972 à Stockholm, une ville qui a désormais pour objectif d’être “CO2-free” en 2050”, affirme Olof Zetterberg, directeur de Stockholm Business Region.

D’ailleurs, l’air de Stockholm fait partie des plus purs d’Europe, au point qu’habiter la capitale suédoise ferait gagner deux ans de vie! “99% des déchets ménagers sont recyclés ou incinérés pour générer de l’électricité ou du carburant”, poursuit Olof Zetterberg. De même, un système de péage, similaire à celui de Londres, a été instauré en 2007 pour limiter la circulation des voitures dans la vieille ville. “Le métro, inauguré dans les années 50 et qui compte 101 stations reliant le centre à l’agglomération et aux villes proches, devrait être élargi dans les dix ans à venir”, conclut-il, prouvant ainsi que la chasse au C02 est en bonne voie.

Stockholm

Économie et écologie vont de pair à Stockholm. Établie dans le cadre sublime du lac Mälaren, la capitale suédoise a tissé un lien particulier avec la nature tout en affirmant son statut de grande métropole du Nord.

Design d´avant-garde

Boutique Svenkst TennDepuis l’avènement du style gustavien, à la fin du XVIIIe siècle, la Suède a toujours été pionnière en matière d’esthétique et de design. C’est au début du XXe siècle que tout commence vraiment, avec l’avènement du style classique et épuré Swedish Grace, la “grâce suédoise”, sous l’impulsion des architectes Gunnar Asplund et Ivar Tengbom, suivi du Swedish Modern, lancé lors de l’exposition de Stockholm en 1930. En 1950, avec les débuts du fonctionnalisme, le design scandinave se fait connaître sur la scène internationale, tandis que les principes d’une société égalitaire donnent naissance à la plus grande enseigne au monde de “design pour tous” : Ikea. Aujourd’hui, si la marque aux couleurs jaune et bleu suédoise a son siège aux Pays- Bas, elle n’en représente pas moins l’image du design scandinave à la portée de toutes les bourses, avec ses 345 magasins à travers 42 pays et un chiffre d’affaires de 29,2 milliards d’euros. Un passage à Stockholm impose donc un parcours particulier avec une halte chez Asplund, figure de proue du design suédois. Mais on ne manquera pas non plus Malmsten, boutique historique de meubles à l’esprit folk et aux lignes très pures. Juste à côté, on entre chez Svenskt Tenn, proposant surtout les créations textiles de la célèbre Estrid Ericson, avant de poursuivre sa quête esthétique à travers une ville regorgeant de petits et de grands créateurs.

www.ikea.com • www.asplund.org www.malmsten.se • www.svenskttenn.se