Swiss se renouvelle, et monte en gamme

Swiss poursuit son effort de montée en gamme engagé en début d’année 2016. La compagnie aérienne multiplie les investissements, en cabine comme au sol, pour séduire les voyageurs d’affaires. D'ici la fin 2018, Swiss disposera d'une flotte long-courrier relookée et connectée.
Swiss
Swiss renouvelle sa flotte long-courrier en intégrant des Boeing 7477-ER

Loin des grands effets d’annonce d’autres compagnies aériennes, Swiss travaille depuis déjà plusieurs mois à améliorer son offre. La flotte du transporteur helvétique se dote progressivement de Boeing 777-300ER, qui viennent remplacer les A340 utilisés jusqu’ici sur les vols long-courrier. Ce renouvellement de la flotte participe de la stratégie « Next Generation Airline of Switzerland« , et cible principalement l’Asie, l’Amérique du Sud et la Côte Ouest américaine. La dernière destination concernée par ce relooking, San Francisco, a d’ailleurs vu atterrir à la mi-février le nouveau navire amiral suisse, en provenance de Zurich.

Boeing
Les Boeing 777-ER remplacent progressivement les A340 de Swiss sur les vols long-courrier

Le changement ne passe pas inaperçu auprès de la clientèle corporate habituée à voyager tout au long de l’année sur le réseau Swiss. Le contraste est même saisissant entre l’ancien produit et la nouvelle cabine, tout particulièrement en classe affaires. L’appareil, qui affiche une capacité de 340 passagers, propose 62 places en Business Class. Cette dernière est dotée d’une répartition relativement atypique, alternant deux configurations de sièges : 1-2-2 et 2-2-1. Un concept qui garantit un confort haut de gamme, notamment pour les voyageurs ayant opté pour l’un de ces « Privacy seats« . Dans ces sièges isolés côté hublot, l’espace et l’intimité s’approchent des standards proposés par certaines premières classes. La compagnie a d’ailleurs récemment pris le parti de proposer une réservation spécifique pour ces sièges, avec un supplément compris entre 95 et 185 euros (99 à 199 CHF), selon les vols. Les voyageurs fréquents membres HON Circle et Senator peuvent néanmoins continuer à réserver sans frais ces sièges isolés, sous réserve de disponibilité.

Swiss
Les « Privacy Seats » installés en Business Class par Swiss s’approchent du confort d’une première classe

L’inclinaison totale du siège en lit – une literie supérieure à 2 mètres, une fois déployée – est quant à elle commune à l’ensemble de cette classe affaires. Tout comme le système de divertissement en vol (IFE) repensé, et l’offre gastronomique qui monte également en gamme. Dans l’assiette et dans l’ensemble de la cabine, un leitmotiv : la « suissitude« . La valorisation de la culture et de l’art de vivre helvétiques crée un cadre à la fois élégant et chaleureux, à l’image de ces sièges mariant cuir et boiseries. A la lecture du menu, impossible d’oublier cette identité helvétique : viandes des Grisons, Pinot Noir Davaz Fläsch, et en bonus distribution de chocolats suisses…

Swiss
La nouvelle classe affaires de Swiss (à droite) donne un véritable coup de jeune à l’offre business de la compagnie. A gauche, la cabine progressivement remplacée.

Au total, dix Boeing 777-300ER  ont été commandés par Swiss, tous équipés du wi-fi à bord. Ils remplacent donc peu à peu les A340 de la compagnie. Tous ces Airbus ne disparaîtront pas pour autant de la flotte suisse : cinq appareils devraient rester en place, mais là aussi avec un effort de modernisation. En effet, la compagnie aérienne installera l’an prochain de nouveaux équipements de cabines, et ce dans les trois classes des A340. Ceux-ci totaliseront alors 223 sièges, dont 8 en First Class, 47 en Business Class et 168 en Economy Class. Les sièges installés en classe affaires seront d’ailleurs les mêmes que ceux proposés à bord des Boeing 777, et le wi-fi sera également disponible en vol.

First lounge
Le First lounge de Swiss, à Zurich

En outre, la stratégie « Next Generation Airline of Switzerland » développée par Swiss s’attaque aussi aux services au sol, en ciblant tout particulièrement la clientèle du business travel. Trois nouveaux salons – First Class, Senator et Business Class – ont ainsi été inaugurés récemment au sein du Terminal E de l’aéroport de Zurich. Ces nouveaux espaces, qui occupent une superficie totale de de 3300 m², mettent notamment l’accent sur l’offre gastronomique. Des zones de « Front-Cooking » ont ainsi été intégrées, dans lesquelles les cuisiniers préparent leurs plats sous les yeux des voyageurs. Le salon Swiss First est même doté d’un restaurant 5 étoiles à la carte, où l’on peut déguster pendant l’hiver fondues ou raclettes. Suissitude ne rime pas nécessairement avec altitude…