Worldwide by easyJet s’attaque aux vols long-courrier

EasyJet confirme ses ambitions transatlantiques. La compagnie aérienne vient d’officialiser un accord avec Norwegian qui s’intègre à la plateforme "Worldwide by easyJet" pour combiner les réseaux des deux transporteurs.

easyJet
easyJet intègre Norwegian à sa plateforme "Worldwide by easyJet"

On pouvait s’attendre à ce que Norwegian s’allie à Ryanair, pour alimenter ses vols low-costs long-courrier grâce au réseau européen. C’était d’ailleurs ce qui ressortait des interventions médiatiques de Bjorn Kjos, Pdg du transporteur norvégien. L’accord conclu durant le printemps entre Ryanair et Air Europa confirmait les velléités transatlantiques de la compagnie low-cost. Finalement, easyJet semble avoir grillé la politesse à sa concurrente, en dévoilant le 13 septembre un accord majeur avec Norwegian, qui rejoint la nouvelle plateforme Worldwide by easyJet.

un hub virtuel numérique

Celle-ci est présentée comme « le premier service mondial de correspondances aériennes proposé par une compagnie aérienne européenne low-cost ». EasyJet entend repenser la connectivité proposée jusqu’ici par ses concurrentes : « jusqu’à maintenant, les compagnies aériennes traditionnelles ont construit leur connectivité sur des accords et des procédures interlignes et des partage de codes coûteux et complexes », constatent les responsables d’easyJet, qui privilégient quant à eux « des partenariats de vente et d’autoconnexion et des partenariats de vente par le biais d’un hub virtuel numérique qui offrira le même type de connectivité, mais plus simplement et plus efficacement ».

des négociations déjà bien avancées avec des transporteurs du Moyen-Orient

En clair, easyJet connecte son réseau court et moyen-courrier aux vols transatlantiques de Norwegian. L’aéroport de Londres Gatwick constituera le hub de cette interface, mais Paris-CDG pourrait également bénéficier très bientôt de cette nouvelle stratégie. En effet, le communiqué publié mercredi ne fait pas mystère des destinations visées par la compagnie : « easyJet prévoit d’étendre ses activités à d’autres aéroports européens clés tels que Milan Malpensa, Genève, Amsterdam, Paris Charles De Gaulle et Barcelone ».

En outre, easyJet entend bien intégrer d’autres partenaires à sa plateforme « Worldwide by easyJet », et les responsables de la compagnie évoquent même « des négociations déjà bien avancées avec des transporteurs du Moyen-Orient et de l’Extrême-Orient, entre autres ». Un nouveau chapitre de l’histoire easyJet est en train de s’écrire…