Abidjan : l’économie ivoirienne sur grand Plateau

Profitant d’une économie en croissance et d’une relative stabilité politique, Abidjan s’offre une deuxième jeunesse. La promesse d’un nouveau “miracle ivoirien”, incarnée par des projets de grande ampleur, doit redynamiser le quartier d’affaires du Plateau. Sur fond de développement durable.

Le Plateau, posé au bord de la lagune Ebrié © Pullman
Le Plateau, posé au bord de la lagune Ebrié © Pullman

Reportage et photos Florian Guillemin

Les Abidjanais ont longtemps été fiers du Plateau, de l’image de “petit Manhattan” à laquelle on associe volontiers le quartier des affaires et des institutions de leur ville. Mais la modernité qui irradiait ces tours, symboles du “miracle ivoirien” initié par le président Houphouët-Boigny dans les années 1960, a bien vécu. Aujourd’hui, le Plateau se tourne délibérément vers l’avenir, génère de nouveaux projets, bousculant du même coup les plus nostalgiques attachés à l’image derrière laquelle s’était un peu figée la capitale ivoirienne.

Il faut dire que les différents chantiers entrepris ne contribuent pas – pas encore du moins – à fluidifier un trafic automobile ultra congestionné. Pour autant, les nouveaux hôtels qui fleurissent sur le Plateau, à la fois portés par des acteurs internationaux et des marques locales, impulsent une dynamique qui commençait à manquer cruellement au vieux quartier d’affaires.

À terme, il s’agit d’y retenir les businessmen et les fonctionnaires qui, à l’image des milliers de chauves-souris suspendues dans les arbres du quartier, s’envolent vers d’autres horizons le soir venu. Et, tant qu’à faire, pourquoi ne pas en profiter pour insuffler une vie nocturne – une vie tout court – pour attirer Abidjanaises et Abidjanais ? Après tout, la population jeune et branchée ne demande que ça, comme en témoigne la vitalité de la scène créative locale et l’émergence de nouveaux concepts dans les arts, la mode et l’entrepreunariat.

Aujourd’hui, tout semble possible dans cette ville en pleine métamorphose qui se rêve capitale de l’Afrique de l’Ouest. Demain, une fois sortis de terre les projets d’urbanisme, à commencer par le métro et la nouvelle Baie de Cocody, une fois aussi passées les élections présidentielles de 2020, il sera temps de vérifier si les promesses de nouveau miracle ivoirien ont bien été tenues.

LES CHANTIERS DE LA GLOIRE

Lancement du chantier du métro en novembre 2017
Lancement du chantier du métro en novembre 2017

Fin 2017, Alassane Ouattara et Emmanuel Macron ont inauguré le chantier du métro, prévu pour 2023. A cet horizon, plus de 500 000 passagers devraient emprunter ce nouveau trait d’union entre le Nord et le Sud de la ville, d’Anyama à l’aéroport, en passant par le Plateau. Et ainsi soulager un peu un réseau routier ultra saturé… L’autre chantier d’envergure s’est ouvert en contrebas du quartier d’affaires. Le “projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody“ a été annoncé dès 2015. Objectif : réhabiliter cette lagune polluée en un nouveau pôle urbain et touristique, avec notamment une marina et une coulée verte, mais aussi un hôtel, un centre de conférences et de congrès ainsi qu’un centre commercial.

S’Y RENDRE

Comme un symbole de la dynamique actuelle, Abidjan est devenue le 7 octobre la première destination reliée par le nouvel A350-900 d’Air France depuis Paris CDG. Ce vol, qui fait escale à Bamako à l’aller comme au retour, est assuré tous les jours de la semaine, sauf le jeudi. À cela s’ajoute une desserte directe quotidienne d’une durée de 6 h 20, voire deux les lundis et samedis, opérée en Boeing B777. De son côté, Corsair dessert Abidjan avec un vol proposé au départ d’Orly jusqu’à sept fois par semaine en Airbus A330-200.

Côté formalités, seuls les voyageurs d’affaires munis d’un visa et, surtout, d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune pourront entrer en Côte d’Ivoire.

Air France >  Tél. : 3654 • Internet : www.airfrance.fr
Corsair >  Tél. : 3917 • Internet : www.corsair.fr

SERVICES

Centres d’affaires et espaces coworking

Regus XL Plateau > XL Building, 6e et 7e étages. Coin de la rue du Dr. Crozet et du boulevard de la Republique • Tél. : +225 20 30 76 00 • Internet : www.regus.ci
Royal Work Club > Avenue Chardy • Tél. : +225 75 75 31 36 • Internet : www.royalworkclub.com
Espace Bureaux Abidjan Lagune > 7, avenue Nogues • Tél. : +225 20 31 10 10 • Internet : www.regus.fr/office-space/ivory-coast/abidjan/abidjan-lagune

Fitness

Oasis Yoga Club > Avenue Franchet d’Esperey, face à la banque BICICI • Tél. : +225 88 68 88 88 • Email: info@oasisyogaclub.com • Internet : www.oasisyogaclub.com
Olympia > rue du canal, zone 4 (codes 72M9+58) • Tél. : +225 21 35 99 99

Limousine

Eurostar Limousine > Rue Washington, en face de la fondation Children of Africa – Val doyen, Cocody • Tél : + 225 22 40 70 05 • Internet : www.eurostar-limousine.com