AccorHotels rachète le groupe chilien Atton Hotels

Déjà très présent en Amérique du Sud, AccorHotels renforce sa présence dans la région avec le rachat d'Atton Hotels.

Atton-hotels
AccorHotels rachète le groupe Atton, présent au Chili, au Pérou, en Colombie ainsi qu'à Miami.

Les emplettes continuent chez AccorHotels. Après l’acquisition de Moevenpick et le partenariat stratégique conclu avec le sud-africain Mantis le mois dernier, quelques semaines après avoir reçu le feu vert des autorités australiennes pour la reprise du groupe Mantra, l’hôtelier français annonce le rachat du groupe chilien Atton Hoteles.

Pour l’occasion, AccorHotels s’est associé avec la holding d’investissement Algeciras, qui détiendra 80 % des parts de la société immobilière détentrice des 11 établissements de l’hôtelier chilien, tandis que le groupe français se porte acquéreur de 20 % des parts de cette société et de 100 % de la société de gestion exploitant les hôtels, le tout pour un coût total de 105 millions de dollars US. La finalisation de cette opération est prévue au second semestre 2018.

Annoncée fin février, l’ouverture du capital de la filiale immobilière AccorInvest et la cession de 55 % des parts représente un apport de liquidités brut de 4,4 milliards d’euros. Ce qui permet au groupe français de disposer d’une confortable enveloppe pour “saisir des opportunités tactiques pour renforcer nos positions, consolider nos leaderships et démultiplier notre croissance”, comme l’expliquait Sébastien Bazin, pdg d’AccorHotels, à l’occasion de l’acquisition de Moevenpick.

Les 11 hôtels Atton – soit 2 259 chambres réparties entre Santiago, Concpcion et Vina del Mar au Chili, Lima au Pérou, Bogota en Colombie et Miami, en attendant trois nouvelles ouvertures –, viennent ainsi renforcer la position du groupe en Amérique latine, une région où l’hôtelier français dispose déjà de 335 hôtels en exploitation et 166 autres en projet. Très présent au Brésil notamment, AccorHotels étoffe sa présence sur deux marchés en croissance, le Chili et le Pérou, avec des établissements milieu et haut de gamme destinés principalement aux voyageurs d’affaires. La plupart de ces établissements seront co-brandés, avant de passer sous enseigne Pullman, Novotel, MGallery ou Mercure à moyen terme.