AccorHotels s’empare de Fairmont Raffles

Avec l'annonce du rachat de Fairmont Raffles, le groupe hôtelier français se fait une place de choix dans l'hôtellerie de luxe.

Le Raffles Hotel de Singapour (DR)

Les grandes manœuvres continuent dans le monde hôtelier. AccorHotels vient en effet d’annoncer le rachat de FRHI Holdings et ses marques prestigieuses Fairmont, Raffles et Swissôtel. La nouvelle a moins autant surpris les observateurs que la récente fusion de Marriott et Starwood Hotels, l’hôtelier français étant vu depuis quelques temps comme le repreneur le plus probable de ce groupe mis sur le marché à l’été par ses propriétaires, le fonds d’investissement qatari Qatar Investment Authority (QIA) et la Kingdom Holding Company du prince saoudien Al-Waleed Bin Talal. L’opération sera financée un paiement en numéraire de 840 millions de dollars (768 millions d’euros) et par la remise de 46,7 millions de titres Accor. Cette augmentation de capital, estimée à  1,8 milliard d’euros au cours actuel, fera de QIA et KHC des actionnaires de poids au sein d’AccorHotels. Dans ce cadre, trois représentants, deux de QIA et un de Kingdom Holding, entreront au conseil d’administration du groupe français.  

Le Plaza Hotel, à New York 

Cette opération d’envergure renforce surtout l’offre d’AccorHotels sur deux de ses points “faibles”, l’hôtellerie de luxe et saprésence en Amérique du Nord. Parmi les 115 établissements, certains sont entrés dans la légende hôtelière, à commencer par le Raffles de Singapour, le Fairmont Peace Hotel à Shanghai, le Savoy à Londres ou encore le Royal Monceau, Accor disposant désormais de son palace à Paris. Par ailleurs, la reprise de Fairmont, marque d’origine canadienne, va permettre au groupe français d’être joliment représenté en Amérique du Nord avec 41 établissements, dont quelques fleurons comme le Fairmont de San Francisco, le Copley Plaza à Boston, et le Château Frontenac à Québec. Enfin, grâce à Swissôtel, AccorHotels ajoute à son offre une trentaine d’hôtels essentiellement affaires en Europe et en Asie, par exemple The Stamford à Singapour ou encore les Swissôtel de Genève et d’Istanbul. A travers toutes ses marques, FRHI Holdings compte aussi une quarantaine d’hôtels en développement qui viendront enrichir l’offre du groupe français, notamment au Moyen-Orient et en Chine.

Le Swissotel Bosphorus, à Istanbul