Air Transat : la prise de pouvoir d’Air Canada se précise

Les actionnaires de Transat, maison-mère de la compagnie aérienne Air Transat, ont approuvé l’acquisition du groupe par Air Canada. Reste à savoir si les autorités en charge de la concurrence valideront cette opération.
Air-Transat
Air Canada est entrée en discussion avec Air Transat pour la reprise de la compagnie.

Voilà déjà plusieurs mois que la compagnie Air Canada lorgne sur sa concurrente Air Transat, et l’opération pourrait bien aboutir en début d’année 2020. En effet, le 23 août, les actionnaires de la maison-mère Transat ont largement validé – à près de 95% – l’acquisition des parts du groupe, pour un montant de 485 millions d’euros environ (720 millions de dollars canadiens). D’après les termes de l’accord dévoilés vendredi, la marque Air Transat devrait être conservée, et le siège social du groupe restera installé à Montréal. « Nous sommes ravis de l’issue de l’assemblée extraordinaire de Transat et remercions ses actionnaires pour ce considérable témoignage de soutien » s’est félicité Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada, qui prévoit déjà de « bâtir un regroupement supérieur à la somme de ses parties dont nous pourrons tous être fiers ».

Reste maintenant à savoir si les autorités en charge de la concurrence – à la fois au Canada et pour l’Union Européenne – valideront cette acquisition. En effet, des voix s’élèvent contre une situation de quasi-monopole sur certaines lignes. Mais la direction d’Air Canada se veut confiante quant à ces négociations à venir : « Nous anticipons avec intérêt un dialogue avec Transports Canada et le Bureau de la concurrence pour obtenir les autorisations nécessaires à la finalisation de la transaction, et nous sommes heureux d’avoir l’occasion de démontrer les nombreux avantages qui en découleront », assure Calin Rovinescu.