Antilles et Réunion en mode couvre-feu

Les protocoles de déplacements entre la France et les DOM se renforcent tandis que des mesures de confinement limitent les déplacements intérieurs.
St Denis de la Réunion est de nouveau sous couvre-feu. (Photo: L. Citrinot)

Le gouvernement français a pris des mesures de restriction des mouvements face à une nouvelle flambée des cas de Covid-19 en Guadeloupe, Martinique et à La Réunion. Depuis le 30 juillet, plusieurs mesures sont ainsi entrées en vigueur.

Guadeloupe

A la Guadeloupe, le couvre-feu s’applique depuis le vendredi 30 juillet. Face à la flambée de cas, il se renforce ce 4 août. Un couvre-feu est ainsi en vigueur de 20h à 6h. Une attestation de circulation est obligatoire durant le couvre-feu. La règle de déplacement dans un rayon de 10 km autour du domicile s’applique à tous à partir du 5 août.

Un passager en provenance de la France métropolitaine, doit:

présenter un examen biologique de dépistage virologique (test PCR) réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement ne concluant pas à une contamination par la covid-19, ou un test antigénique de moins de 48 heures avant l’embarquement. La mesure ne s’applique pas aux personnes dûment vaccinées.

– si le voyageur ne présente pas un schéma vaccinal complet, respecter un isolement de 7 jours et réaliser un nouvel examen biologique de dépistage virologique à la suite de cet isolement. Depuis le 2 août, seuls les voyages pour motif impérieux sont autorisés.

Martinique

En Martinique, le couvre-feu est en vigueur entre 19h et 5h. Les déplacements sont également restreints à un rayon de 10 kilomètres. Une attestation est obligatoire pour tout déplacement au-delà de cette limite ainsi qu’à partir de 19h. Les regroupements de plus de 10 personnes restent interdits sur la voie publique, à l’exception des manifestations déclarées.

Si les hôtels restent ouverts, restaurants et bars sont fermés partout à l’exception de la vente à emporter ou de la livraison. 

Pour la venue en Martinique, les voyageurs en provenance de l’Hexagone doivent :

– présenter un examen biologique de dépistage virologique (test PCR) réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement ne concluant pas à une contamination par la covid-19, ou un test antigénique de moins de 48 heures avant l’embarquement. TOUS les voyageurs doivent présenter ce test.

– s’il ne présente pas un schéma vaccinal complet, justifier que son déplacement est fondé sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé. La règle s’applique également pour les voyages vers la Guadeloupe. Une attestation sur l’honneur est également exigée.

La Réunion

L’île de l’Océan Indien subit un couvre-feu similaire à celui de la Martinique avec des horaires d’interdiction de sortie encore plus strictes. Un confinement permanent est instauré sur l’ensemble du territoire. Et ce jusqu’au lundi 16 août à 5h00. Seuls les déplacements dans un rayon de 10km autour du domicile sont autorisés. Le périmètre est réduit à un rayon de 5km le dimanche. Les mesures de couvre-feu débutent de 18h à 5h tous les jours et sur l’ensemble du territoire.

Une attestation est obligatoire pour un déplacement durant le couvre-feu ainsi que pour tout déplacement hors du périmètre des 5/10 km.

Les établissements recevant du public peuvent accueillir de la clientèle jusqu’à 18h dans le respect des protocoles. Seuls les commerces vendant des biens et services de première nécessité peuvent rester ouverts. Restaurants, bars ou salles de sports en intérieur sont fermés car ils appartiennent à la catégorie de lieu où le port du masque en permanence ne peut être assuré. A noter que les restaurants des hôtels peuvent rester ouverts uniquement pour les clients résidents.

En revanche, lieux culturels et cultuels restent ouverts selon la jauge sanitaire en vigueur.

Pour les déplacements entre l’Hexagone et l’île, les règles ne changent pas depuis l’assouplissement des voyages début juin 2021. Les motifs impérieux de déplacement sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) dans les deux sens. Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Un test PCR négatif de moins de 72h est toujours exigé, pour les voyageurs non vaccinés.

Mise à jour le 03/08/21.