Cinq nouvelles lignes à grande vitesse en projet

La Ministre des Transports Élisabeth Borne a précisé les ambitions du gouvernement en matière d’infrastructures ferroviaires. Cinq nouvelles lignes à grande vitesse devraient voir le jour, notamment entre Marseille et Nice et Paris et le Havre.

La Ministre des Transports Élisabeth Borne devant le Conseil d’orientation des infrastructures (DR)

13,4 milliards d’euros : voilà l’investissement qui sera consenti par le gouvernement durant le quinquennat en cours, dans le cadre de la loi d’orientation sur les mobilités (LOM). Un programme ambitieux donc, qui accordera une place déterminante au ferroviaire, comme l’a précisé récemment Élisabeth Borne devant le Conseil d’orientation des infrastructures (COI). En effet, le rail devrait représenter plus de la moitié (51%) de cette généreuse enveloppe.

La feuille de route passera notamment par l’aménagement de cinq nouvelles lignes à grande vitesse, à savoir :

  • Bordeaux-Toulouse
  • Montpellier-Perpignan
  • Marseille-Nice
  • Paris-Normandie
  • Roissy-Creil

En outre, le projet prévoit l’agrandissement des gares concernées, notamment celle de Paris St Lazare. La Ministre doit désormais s’entretenir avec les responsables des régions concernées pour préciser le projet, qui doit être présenté avec la Loi d’Orientation sur les Mobilités, en octobre prochain.