Le Léman Express sur les rails

Depuis le 15 décembre, la France et la Suisse sont unies par le Léman Express, qui se positionne comme le plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier en Europe.

Leman Express
Le Leman Express sera inauguré le 15 décembre

Ce dimanche 15 décembre fera date dans l’histoire des déplacements professionnels franco-suisses. Le Léman Express débute en effet ses opérations, devenant ainsi le plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier d’Europe, avec 45 gares et 230 kilomètres de lignes. Le Léman Express relie Genève à Annemasse grâce à une quarantaine de trains. À raison d’une liaison toutes les 10 minutes entre les deux villes, mais aussi de deux trains en période de pointe depuis Genève vers Evian et d’un train par heure en direction de Saint Gervais et d’Annecy, c’est toute la mobilité au sein du Grand Genève et de la Haute-Savoie qui s’en trouve repensée. Le projet, essentiellement porté par SNCF Réseau, a nécessité huit ans de travaux et un investissement de plus de 230 millions d’euros, notamment pour l’adaptation de la gare d’Annemasse, mais surtout la création d’une double voie spécifiquement dédiée au Léman Express, souterraine afin de limiter les nuisances sonores et visuelles. Au total, la ligne CEVA (Cornavin-Eaux Vives-Annemasse) s’étire sur 16 km, s’ajoutant aux 230 km de lignes et aux 45 gares connectées dans un rayon de 60 km autour de Genève. Le réseau attend dans un premier temps 50 000 voyageurs par jour, ces derniers ayant accès à une nouvelle tarification transfrontalière multimodale baptisée “Léman Pass”. Elle réunit dix opérateurs français et suisses dont SNCF Mobilités et les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF). Cela afin d’effacer “l’effet frontière” en permettant, avec un seul titre de transport, de se déplacer en train, RER, tramway, bus, autocar, et en bateau à bord des “mouettes” genevoises