Greet, une nouvelle marque Accor à la philosophie alternative

Des considérations environnementales, une démarche sociétale, une quête d’authenticité : Accor ajoute la nouvelle enseigne économique greet à son portefeuille de marques déjà imposant.

greet
Après Beaune, où le premier hôtel greet a ouvert ses portes, Accor cible Marseille, Lyon, Paris, ou encore Darmstadt

Baptisée greet – de l’anglais “accueillir” ou “saluer” -, la nouvelle marque du groupe Accor vient compléter son offre lifestyle en partant d’un constat : “aujourd’hui, plus que jamais, les voyageurs demandent une expérience hôtelière de qualité à prix abordable, tout en étant en quête de sens dans leurs achats et leur relation au monde.” Franck Gervais, CEO Europe Accor, explique qu’en lançant greet, “notre but est simple : apporter une solution idéale aux hôteliers indépendants en leur proposant une marque alliant reconversion de structures hôtelières existantes, et maîtrise des coûts de rénovation et de réaménagement des espaces.”

greet hôtel Beaune
La nouvelle marque greet se veut conviviale, avec des marqueurs présents dans tous les établissements comme une grande table d’hôtes

Alors que la marque est destinée à accueillir des hôtels indépendants, Accor laisse une certaine liberté aux propriétaires pour aménager leurs espaces autour d’un design durable, fondé autour d’objets chinés sur des réseaux de seconde main et la revalorisation d’articles de décoration, détournés pour leur donner une seconde vie. Emmaüs et l’ éco-organisme Valdelia, spécialisés dans la collecte et le recyclage sont dans ce cadre partenaires de la nouvelle marque, tout comme l’association “L’atelier consommateur & Citoyen”, qui vise à impliquer les consommateurs dans la co-création des projets et les évolutions du concept, remettant en cause les modèles marketings traditionnels. “Ces partenariats sont essentiels car ils permettent de rendre notre promesse de seconde chance tangible, à la fois pour nos partenaires franchisés et nos clients. Greet est une marque inclusive, où le collectif joue vraiment un rôle clé. Nous sommes convaincus que c’est en travaillent ensemble, en créant des synergies au niveau national et local, que nous serons en mesure d’avoir un impact positif sur notre société”, a déclaré Franck Gervais, PDG Europe d’Accor.

300 établissements attendus d’ici 2030

Hôtellerie alternative et non standardisée, greet se veut aussi conviviale et chaleureuse avec des marqueurs présents dans tous les établissements comme une grande table d’hôtes et 20% de chambres pouvant accueillir 4 à 6 personnes. Le premier hôtel greet a ouvert ses portes à Beaune, et, parmi les prochaines destinations attendues, certaines sont à vocation business comme à Marseille, à la gare St Charles et à l’aéroport, et à Lyon Perrache. D’autres greet à Paris, Rennes, Bourges et à Darmstadt en Allemagne, premier hôtel à l’étranger, font partie des 300 établissements attendus d’ici à 2030.