HRS : la réservation hôtelière durable avec son initiative Green Stay

Le spécialiste de la réservation hôtelière HRS lance une base de données mondiale sur les engagements des hôteliers en matière de développement durable.

Organiser les voyages d’affaires de manière plus éco-responsable. Cette ambition s’appuie sur la volonté, désormais largement partagée au niveau mondial, autant par les Etats et les entreprises que par , de faire du développement durable le grand sujet des années à venir. Mais cette volonté de réduction des émissions et, à terme, de neutralité carbone doit pouvoir, aussi, s’appuyer sur des éléments concrets.

Dans ce cadre, la plateforme de gestion d’hébergement pour les entreprises HRS a dévoilé une nouvelle solution qui permet aux services Achat et Travel Management de composer leur programme hôtelier en pleine connaissance des engagements durables des établissements. Et partant, estimer plus précisément l’empreinte globale de leurs déplacements professionnels. « Le dernier indice « Sustainability index » de Cornell souligne que les hôtels émettent en moyenne 45 kilogrammes d’émissions de carbone par nuitée. De telles mesures sont vitales pour les entreprises qui prennent des mesures pour réduire leur empreinte carbone« , a expliqué Martin Biermann, Chief Prodcut Officer chez HRS.

Restait encore à évaluer de manière précise la consommation d’énergie, l’utilisation de l’eau et l’élimination des déchets alors que les données fournies par les hôtels le sont de façon souvent disparate. D’où l’initiative « Green Stay » lancé par HRS, à savoir une base de données mondiale et qui se fonde sur un système de notation exclusif des engagements des hôteliers en matière de développement durable. « Si les fournisseurs ont progressé dans la saisie de ces données, la fragmentation héritée du marché hôtelier mondial a donné lieu à des points de données disparates qui sont bien trop complexes pour être assimilés efficacement par les entreprises, a commenté Martin Biermann. Pour y remédier, nous avons pris des mesures pour mettre en place un cadre mondial normalisé qui résout ces problèmes de manière proactive. »

Pour ce faire, le système de notation s’appuie sur des directives établies par des organisations reconnues telles que le Greenhouse Gas Protocol, l’Hotel Carbon Measurement Initiative, la Sustainable Hospitality Alliance et le World Travel & Tourism Council. Les hôtels sont ainsi notés sur la base de leurs mesures et de leurs progrès par rapport à l’année civile précédente, les hôtels classés « verts » recevant le label « Green Stay », clairement affiché dans les outils de réservation de HRS.

En phase pilote ce trimestre, ce nouveau système s’appuie sur une technologie propriétaire de HRS pour offrir aux responsables des achats et aux voyageurs d’affaires un système intuitif permettant d’identifier, de comparer et classer par ordre de priorité les hôtels qui contribuent à réduire l’empreinte carbone de la partie hébergement du voyage d’affaires type. « L’initiative « Green Stay » permet aux entreprises d’accroître considérablement la sensibilisation aux nouvelles priorités en matière de développement durable pour leurs programmes de voyage, tout en offrant aux hôteliers un moyen de promouvoir leurs investissements correspondants« , a déclaré Tobias Ragge, PDG de HRS.