AirPlus-HRS : un nouveau livre blanc sur la politique hôtels

Hôtellerie de chaîne et solutions alternatives, bleisure et paiement centralisé : AirPlus et HRS s'intéressent à l'évolution des comportements des voyageurs en matière d'hébergement.

shutterstock-Jacob Lund
AirPlus et HRS consacrent un nouveau livre blanc à la politique hôtel. (c) shutterstock-Jacob Lund

Apporter aux entreprises un regard actualisé sur les attentes des voyageurs d’affaires en matière d’hébergement : c’est à cet effet qu’AirPlus et HRS, spécialistes reconnus l’un des solutions de paiement et l’autre de la réservation hôtelière, se sont associés pour publier un nouveau livre blanc. Une étude – disponible ici – qui illustre les avantages du paiement centralisé pour une gestion optimisée des dépenses hôtelières, mais qui met surtout en avant les nouvelles aspirations et l’évolution des comportements des cadres nomades. “Le voyageur d’affaires ne considère plus son hébergement comme un simple lieu de passage impersonnel. Il veut vivre des expériences et bénéficier de services personnalisés, voire même avoir la possibilité́ de prolonger son séjour durant le week-end”, expliquent Julie Troussicot, directrice générale d’AirPlus France et Jérôme Fouque, managing director chez HRS France.

Ainsi, si 93 % des professionnels apprécient de se déplacer pour affaires, plus de 15 % d’entre eux étendent leur voyage par un séjour loisirs. Les voyageurs sont aussi sensibles aux attentions qui leur sont réservées. Pour pouvoir profiter d’avantages personnels comme le petit-déjeuner offert ou un chèque cadeaux valable sur une prochaine réservation, 66 % indiquent faire partie d’un programme de fidélité.

La technologie prend également une part importante dans l’expérience voyage. Ultra connectés, 85 % des voyageurs utilisent une ou plusieurs applications, que ce soit pour réserver ou gérer les notes de frais, mais surtout pour rechercher des informations sur la destination, les avis clients influant sur le choix de l’établissement pour 86 % des voyageurs d’affaires.

Dans ce cadre, la proximité avec le lieu de réunion reste le premier critère de choix pour 8 voyageurs d’affaires sur 10 pour des raisons de confort et de sécurité. Les hôtels de chaîne demeurent les plus prisés par près de la moitié des voyageurs, en raison de la garantie qu’ils apportent en matière de standards et de service. Cependant, les hôtels indépendants reçoivent les faveurs de 20 % des voyageurs. Et les solutions d’hébergement alternatives comme les apparthôtels et les chambres en location sont elles aussi de plus en plus plébiscitées pour leur côté “comme à la maison”. Une tendance renforcée par le fait que 22 % des voyageurs d’affaires sont aujourd’hui enclins à partager leur logement avec des collègues, les voyageurs d’affaires et leurs entreprises y trouvant leur intérêt pour une maîtrise des coûts accrue.

En matière de gestion des dépenses, l’hôtellerie, second poste des budgets voyages, laisse encore une large place à l’amélioration alors qu’une bonne part des voyageurs – 6 sur 10 – utilisent encore leur carte personnelle pour régler les frais d’hébergement. L’étude estime ainsi que le paiement centralisé est à ce jour la solution la plus efficace, à la fois pour automatiser le processus de gestion des notes de frais, mais aussi pour limiter l’open booking en redonnant envie aux voyageurs d’affaires d’effectuer leurs réservations dans les canaux préconisés par l’entreprise. Le tout, en offrant aux travel managers des données nombreuses et précises sur les déplacements professionnels des collaborateurs.