Iberia passe à trois vols quotidiens sur le Mexique

La compagnie espagnole Iberia retrouve ses capacités pré-pandémie cet hiver sur le Mexique avec plus de 300 000 sièges et 21 fréquences hebdomadaires entre Madrid et Mexico City.
Iberia
Les relations entre l’Espagne et l’Amérique latine font d’Iberia le transporteur phare vers cette région.

Le réseau d’Iberia en Amérique Latine retrouve son volume d’avant-Covid, notamment sur le Mexique. Avec trois vols quotidiens, Mexico deviendra la métropole long-courrier la plus desservie de toutes les destinations d’Iberia.

Cette décision d’offrir de nouveau ces trois fréquences par jour au départ de Madrid renforce la position de leader de la compagnie espagnole sur le marché latino-américain.

Les vols sur Mexico seront assurés par des avions Airbus A350-900 de nouvelle génération pouvant accueillir 348 passagers sur un produit tri-classe (Business, Premium Economy et Economy).

Au Mexique, la signature d’un accord de partage de code avec Viva Aerobus ouvre d’autres possibilités pour les passagers. L’accord permet en effet aux voyageurs d’accéder à 19 villes en correspondance à l’intérieur du Mexique.

Retour à Caracas et Rio

Ailleurs en Amérique latine, Iberia devrait de nouveau offrir la même capacité qu’avant la pandémie de Covid pour son horaire d’hiver. Dès novembre, le transporteur proposera de nouveau trois fréquences hebdomadaires de Madrid-Barajas à Caracas au Vénézuela. Elle relancera également ses liaisons sur Rio de Janeiro, à raison de trois vols par semaine.

Fin octobre, Iberia augmente également ses fréquences entre Madrid et Guatemala City/El Salvador. Les deux capitales bénéficieront d’une fréquence quotidienne. Quito passera à six fréquences/semaine, La Havane à 5 vols/semaine et Guayaquil (Equateur) à 3 vols/semaine.

Hors Amérique latine, le transporteur espagnol se renforce également sur les Etats-Unis. Madrid-Miami passe de 10 fréquences hebdomadaires à deux vols quotidiens. Tandis que Madrid-New York JFK s’étoffe de 10 à 13 vols par semaine. Le transporteur planifie d’ailleurs deux vols quotidiens sur New York en mars 2023.