Interview : Béatrice de Rotalier, Directrice France, Delta Air Lines

Delta Air Lines vient d’annoncer la réouverture de ses vols entre la France et les Etats-Unis, avec un programme minimum jusqu’à la mi-juillet. Il faudra attendre août pour retrouver un programme de lignes plus étoffé. Une situation qu’analyse Béatrice de Rotalier, Directrice France de Delta Air Lines.

Delta Air Lines
Béatrice de Rotalier, Directrice France de Delta Air Lines, revient sur l'annonce de la réouverture de ses vols entre la France et les Etats-Unis

A quel type de trafic Delta Air Lines s’attend-elle sur le vol Paris-New York JFK, alors que les restrictions d’entrée aux Etats-Unis subsistent ?

Béatrice de Rotalier – Nous nous attendons à un mélange de différents types de voyageurs sur ce vol, incluant principalement des voyageurs d’affaires et des voyageurs pour raisons essentielles. Maintenir la chaîne logistique internationale ouverte est plus important aujourd’hui que jamais et ces nouvelles dessertes permettront aux fournisseurs de répondre aux besoins de leurs clients.

Delta rouvre-t-elle son vol depuis Paris parce qu’Air France a repris également ses vols ?

Béatrice de Rotalier – Delta a évalué avec grande précaution la réouverture de ses vols vers les marchés qu’elle dessert. Delta travaille en étroite collaboration avec son partenaire local, Air France, dans le cadre de la joint-venture étendue qu’elle partage avec Air France-KLM et Virgin Atlantic.

Quelles sont les prévisions et perspectives en termes de trafic ?

Béatrice de Rotalier – Le segment « loisirs » semble plus résilient que le segment « affaires » pour le moment. Les prévisions actuelles sont faibles, mais nous espérons voir le retour progressif de la demande. La capacité à bord reste cependant limitée, Delta ayant mis en place un plafond en offrant un espace accru au sein de ses cabines jusqu’à la fin du mois de septembre pour assurer la sécurité de ses passagers.

Les fonctions de transfert sur les hubs américains vont-elles également être réactivées ?

Béatrice de Rotalier – Nous suivons les directives et restrictions gouvernementales et les passagers sont invités à suivre ces mêmes recommandations avant de réserver leurs vols. Certaines frontières restent cependant fermées à cause de la pandémie.

Quelles sont les mesures prises par Delta pour garantir la sécurité de ses passagers à bord ?

Béatrice de Rotalier – Face au Covid-19, Delta a mis en place un certain nombre de mesures pour maintenir la sécurité de ses passagers à bord et dans les aéroports. Elles incluent de fait la désinfection de l’appareil avant chaque vol ; l’utilisation de systèmes de circulation de l’air à la pointe de la technologie, avec filtres HEPA filtrant plus de 99,99% des particules fines présentes dans l’air, dont les virus et les bactéries, sur la plupart des vols (incluant tous les vols transatlantiques) ; le plafonnement de la capacité dans les appareils pour assurer suffisamment d’espace aux passagers à bord ; l’adaptation du processus d’accès à l’avion pour permettre davantage d’espace en procédant à l’embarquement de l’arrière à l’avant de l’appareil, réduisant ainsi les risques de contacts entre les passagers ; la fourniture de produits sanitaires individuels directement aux passagers, dont des gels hydroalcooliques, selon la disponibilité ; demande est faite au personnel et aux passagers de porter un masque ou tout autre protection pour le visage durant le voyage.

Retour graduel à la normale en France

La prudence sur un retour aux capacités pré-pandémie reste de mise chez Delta Air Lines, les Etats-Unis ayant suspendu les facilités d’entrer sur leur territoire à tous les visiteurs en provenance des pays de l’espace Schengen en raison du risque sanitaire lié au Covid-19. Les demandes de visas pour les voyages d’affaires (visa B1) sont cependant étudiées au cas par cas par le personnel des services consulaires.

Delta Air Lines cultive cependant un certain optimisme, prédisant une normalisation du trafic à partir du mois d’août. Elle a de fait déjà publié son programme de reprise de vols pour les mois à venir.

Selon le programme mis en ligne par OAG, Delta Air Lines prévoit ainsi d’ajouter une seconde fréquence quotidienne sur Atlanta et sur New York, de rouvrir une liaison quotidienne sur Boston, Los Angeles, Minneapolis, Raleigh/Durham et Seattle. La compagnie passerait également à un vol par jour vers Detroit. En revanche, les lignes Nice-New York et Paris-Salt Lake City ne seront pas exploitées cet été.

Enfin Delta Air Lines redémarrera également le 1er août ses liaisons depuis Atlanta et New York vers Bruxelles. Ce programme reste bien sur sujet à modification.