Le nouvel aéroport d’Istanbul ouvrira le 3 mars

L’ouverture de la première phase du nouvel aéroport d’Istanbul a été confirmée pour le 3 mars prochain. Turkish Airlines va transférer quelques vols dès janvier, dont une fréquence quotidienne sur Paris Charles de Gaulle.

Istanbul Airport
Le nouvel aéroport d'Istanbul

Le nouvel aéroport d’Istanbul, « Istanbul New Airport » va finalement ouvrir ses portes le 3 mars prochain avec le transfert des vols de toutes les compagnies aériennes depuis l’actuel aéroport d’Ataturk, comme l’a récemment annoncé l’autorité aéroportuaire à la presse turque.

C’est la troisième fois que la grandiose infrastructure voit son ouverture au trafic repoussée. Alors qu’il était initialement prévu de basculer l’ensemble du trafic depuis l’actuel aéroport à la fin octobre, les autorités avaient finalement organisé une ouverture symbolique, deux à trois vols domestiques étant actuellement opérationnels. Le mois de janvier avait ensuite été retenu, et ce sera donc finalement le 3 mars prochain que ce projet de 12 milliards de dollars sera opérationnel. Des problèmes ont en effet été constatés, notamment des fuites sur le toit, qui ont entraîné des ruissellements à l’intérieur du terminal et à l’intérieur d’un parking.

De fait, l’ouverture partielle n’empêche pas Turkish Airlines de commencer à transférer certains vols vers le nouvel aéroport d’Istanbul . La compagnie a publié le calendrier de lancement de douze lignes à partir de janvier prochain à la fois sur son réseau domestique et à l’international.

Dès le 10 janvier, le transporteur national turque opérera à la fois depuis Ataturk et Istanbul New Airport vers Achkhabad, Francfort, Munich, Tbilissi ainsi que Paris-Charles de Gaulle à l’international. Sur Paris, Turkish Airlines offrira un vol quotidien en Airbus A321. Sur le réseau domestique, la compagnie débutera des fréquences vers Diyarbakir, Gaziantep, Hatay et Trabzon en Turquie. Le 11 janvier, la compagnie poursuivra son transfert avec de nouvelles fréquences vers Koweit et Moscou Vnukovo. Enfin, le 4 février, ce sera au tour de Londres Gatwick d’être relié quatre fois par semaine à New Airport.

L’aéroport peut accueillir 90 millions de passagers par an durant cette première phase, et verra à terme sa capacité portée à 200 millions de voyageurs annuels.

Transfert problématique depuis le centre-ville

Le plus gros problème que devraient rencontrer les voyageurs d’affaires se rendant vers le nouvel aéroport sera le transfert depuis et vers le centre-ville d’Istanbul. En effet, les lignes de métro qui étaient prévues ne seront pas opérationnelles le 3 mars. Des bus assurent les transferts vers Istanbul, mais la distance entre le centre historique et la nouvelle plateforme – 54 km tout de même – a pour conséquence un trajet d’une heure environ. La future ligne de métro M11 ne doit débuter qu’en 2020. Elle bénéficiera de deux arrêts en centre-ville avec des correspondances vers d’autres lignes de métro. La seconde ligne sera inaugurée en 2022 et reliera directement l’aéroport à la gare de Halkali.