Low-cost long-courrier : Level prend son envol

Le tout premier vol de Level, la nouvelle low-cost long-courrier imaginée par IAG, a eu lieu ce jeudi 1er juin. L’Airbus A330-200 de la compagnie a quitté Barcelone en début d’après-midi, en direction de Los Angeles.

Level IAG
Le premier vol Level a eu lieu le 1er juin entre Barcelone et Los Angeles

Aussitôt dit, aussitôt fait : un peu plus de deux mois après avoir dévoilé son intention d’entrer dans la course au long-courrier low-cost, le groupe IAG a tenu parole, dans les délais prévus. Ce jeudi 1er juin, Level a donc réalisé son premier vol depuis le hub de Barcelone. L’appareil, un Airbus A330-200 neuf, a quitté le tarmac catalan à 15h40, embarquant 314 passagers à destination de Los Angeles.

Cette liaison, qui sera assurée deux fois par semaine, compte parmi les quatre destinations figurant au programme de la nouvelle compagnie aérienne. Au lendemain de ce vol inaugural, c’est vers l’aéroport d’Oakland, à San Francisco, que Level mettra le cap à raison de trois vols hebdomadaires. Suivront Punta Cana (10 juin), puis Buenos Aires (17 juin).

Level
De gauche à droite : Javier Sánchez-Prieto (PDG de Vueling), Luis Gallego (PDG d’Iberia), Willie Walsh (PDG d’IAG) et une hôtesse, un steward et le commandant de bord du premier vol LEVEL

« C’est le début d’une nouvelle aventure fantastique pour IAG » souligne Willie Walsh, PDG du groupe IAG. « Les ventes de billets LEVEL sont bien au-delà de nos attentes [plus de 134 000 billets ont été vendus selon la compagnie, ndlr], et ce sur tous les marchés. Notre nouvelle marque a conquis de nouveaux clients qui voyageront pour la première fois sur du vol long-courrier ».

étendre nos opérations vers d’autres aéroports européens

A peine lancée, la nouvelle compagnie low-cost suscite donc déjà de grandes ambitions chez les responsables du groupe IAG. En effet, d’autres aéroports européens devraient bientôt renforcer la position de Level sur le vieux continent. « En 2018, LEVEL bénéficiera d’une flotte de 5 avions long-courrier, et nous pensons également étendre nos opérations vers d’autres aéroports européens », prévient d’ailleurs Willie Walsh. Pour l’heure, le nouveau transporteur peut déjà compter sur sa compagnie sœur, en l’occurrence Vueling et son réseau de 12 aéroports français reliés à Barcelone : Paris CDG et Orly, Brest, Bastia, Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Nantes, Rennes et Toulouse.