Sheraton à l’heure du renouveau

Le groupe Marriott a décidé de redonner un nouvel élan à Sheraton avec un nouveau logo, un nouveau concept de chambres, mais aussi une nouvelle façon d’envisager les espaces publics.

Sheraton
Sheraton se dote d'un nouveau logo, un nouveau concept de chambres, et une nouvelle façon d’envisager les espaces publics

Ce fut longtemps le fleuron du groupe Starwood, une des marques phares pour les voyageurs d’affaires dans le monde entier. Mais Sheraton, dont l’histoire remonte à 1937, avait un peu perdu de sa superbe au fil du temps. “Elle s’était un peu égarée en chemin”, reconnaît John Licence, vice-président Europe des marques Premium et select de Marriott International. Le groupe américain, qui a absorbé Starwood en 2016, a décidé de lui redonner un nouvel élan avec un nouveau logo, un nouveau concept de chambres, mais aussi une nouvelle façon d’envisager les espaces publics.

Les lobbys reprendront l’idée des grandes places des villes européennes, avec ici un restaurant, là un bar, tout en offrant aussi des lieux où travailler.” Ce qui donne un coffee bar servant des pâtisseries en matinée et de la bière artisanale, des plateaux de fromages au cours de la journée, une table d’hôtes dotée des prises USB pour travailler, mais aussi s’attabler au déjeuner ou boire un verre en soirée, le tout agrémenté d’espaces privatifs insonorisés pour des appels discrets ou des vidéo-conférences. Côté chambres, le nouveau design joue sur des couleurs douces, des douches à l’italienne, mais aussi sur la flexibilité de l’aménagement avec de vraies tables de travail. “Elles auront une atmosphère plus résidentielle que les Marriott”, décrit John Licence. Vingt-cinq pour cent des Sheraton dans le monde – notamment à Phoenix, Tel Aviv, Cracovie et à l’aéroport de Francfort – ont déjà ou vont entamer leur rénovation.