L’enseigne lifestyle nhow attendue à Londres, Rome et Bruxelles

La marque design et lifestyle du groupe NH Hotels fera souffler l'an prochain son esprit créatif à Londres, Rome et Bruxelles.

nhow-Londres-Lobby-Big-Ben
Le lobby du futur nhow de Londres. (c) Project Orange

Une sculpture de Big Ben transformé en fusée au milieu du lobby, des chambres à l’esprit punk et street art, un pub aux couleurs flashy, le regard impudique d’Henri VIII qui contemple les voyageurs sur le mur des salles de bains : le futur nhow londonien qui ouvrira ses portes l’été prochain se joue des icônes britanniques de façon iconoclaste. Sa décoration intérieure, imaginée par le studio londonien Project Orange, est dans le ton, à la fois contemporain et décalé, des établissements de la marque urbaine et lifestyle du groupe NH Hotels.

  • Une des 190 chambres du nhow Londres. (c) Project Orange
  • Le restaurant du futur nhow de Londres. (c) Project Orange
  • Le regard impudique d’Henri VIII dans les salles de bains. (c) Project Orange

Situé entre City, Islington et Shoreditch, au sein du complexe résidentiel 250 City Road conçu par le cabinet d’architectes Foster + Partners, l’hôtel quatre étoiles offrira 190 chambres, un espace de coworking et plusieurs salles de réunions, en plus d’un restaurant et d’un fitness, l’ensemble de ces espaces déclinant le thème de l’hôtel “London reloaded”. “Les villes cosmopolites sont intrinsèquement dynamiques, produisant sans cesse de nouvelles tendances culturelles, sociales et artistiques. Nos hôtels nhow sont l’expression et le reflet de cette dynamique”, a déclaré Maarten Markus, directeur général Europe du Nord du groupe NH Hotels.

D’autres villes verront apparaître ce concept créatif. Après l’ouverture en septembre dernier d’un nhow à Marseille, hébergé dans les murs de l’ancien Palm Beach redesigné par Teresa Sapey, le groupe espagnol a choisi de transformer deux de ses établissements existants pour étoffer sa collection. Après travaux, les NH Collection Bloom de Bruxelles et Vittorio Veneto de Rome retranscriront, chacun à sa façon, l’esprit arty propre à la marque.

Prévu pour rouvrir ses portes au deuxième semestre 2019, le Bloom sera repensé selon un concept oscillant entre l’hôtel et la galerie contemporaine. De son côté, le futur nhow de Rome, attendu en 2020, va revoir de façon iconoclaste l’histoire impériale de la ville avec, comme éléments de décoration, d’augustes statues colorées et une Vespa revue et corrigée en char antique.

Alors que la marque compte actuellement quatre établissements, onze nouveaux nhow sont attendus à l’horizon 2021. Parmi les projets en cours, un autre hôtel est attendu à Amsterdam début 2020, conçu par OMA, l’agence fondée par Rem Koolhaas déjà à l’œuvre pour le nhow de Rotterdam. En cours de construction au sein du parc des expositions RAI, cet établissement jouera à la fois sur une architecture marquante – une tour de 25 étages et 650 chambres composée de trois prismes triangulaires posés les uns sur les autres – et sur des intérieurs inspirés du rôle de carrefour commercial que jouait Amsterdam à son âge d’or. Mandala indien, masque de mort mexicain, cerisiers du Japon : le design explore de multiples directions, sans pour autant dévier de sa dominante flashy.

  • Le futur nhow Bruxelles
  • Le futur nhow Rome