Perth-Londres : Qantas cède aux sirènes du très long courrier

Après Emirates et Qatar Airways, c’est au tour de l’Australien Qantas de proposer un vol très long courrier, qui relie pour la première fois sans escale Londres à l’Australie. En attendant une ligne sans escale entre Paris et l'Australie ?
Qantas
Alan Joyce, Pdg de Qantas, avec l'équipage du vol inaugural Perth Londres

Il y avait eu un précédent unique dans l’histoire de la compagnie aérienne australienne Qantas. En 1989, un Boeing 747-400 effectuait sans escale la liaison Londres-Sydney. A l’époque, cet unique vol, en démonstration, avait relié en 20 heures, 9 minutes et 3 secondes les deux métropoles. L’appareil avait alors été alimenté par un carburant spécial et surtout, son poids avait été allégé. Au lieu des habituels 350 passagers, il n’en avait transporté que… 23 !

Un peu de plus de 28 ans après cette première, Qantas a donc récidivé. Le 25 mars dernier arrivait à Londres Heathrow en provenance de Perth, en Australie Occidentale, le premier vol commercial en Boeing 787-9 Dreamliner. Une ligne couvrant une distance de 14 498 km, ce qui en fait le troisième plus long vol du monde, et parcourue en 17 heures et 5 minutes.

Qantas
Le Boeing 787-9 Dreamliner de Qantas à parcouru les 14 498 km entre Perth et Londres en 17 heures et 5 minutes

Le Dreamliner a été configuré pour donner un maximum de confort au passager, y compris en classe économique. L’appareil offre une configuration trois classes – Business, Economy Premium et Economy – avec une capacité totale de 236 passagers, moins que sur les Boeing 787 de compagnies concurrentes.

Alan Joyce, le PDG de Qantas indiquait d’ailleurs que le nouveau design du Boeing787 a été conçu pour offrir un confort plus grand au passage sur les trajets très long-courrier : « C’est pourquoi nous avons intégré des caractéristiques pour nos sièges en classe éco que d’autres compagnies ne proposent qu’en Premium Economy. Notre Business Suite est souvent appelée “Mini First Class” par nos passagers », souligne-t-il. En classe économique, le B787 de Qantas n’offre que 9 sièges par rangées en configuration 3-3-3, avec une meilleure ergonomie.

nous souhaitons d’abord faire de Londres-Perth une ligne rentable avant de nous lancer sur Paris

Six Boeing 787-9 sont livrés cette année et sont notamment mis en service sur l’axe Melbourne-Los Angeles, ou servent à étoffer le réseau international au départ de Brisbane, la capitale du Queensland.

Dans l’avion qui inaugurait la ligne Londres-Perth, Alan Joyce indiquait qu’il avait reçu le feu vert des autorités françaises pour le lancement d’une ligne Perth-Paris sur la base d’un vol quotidien. « Nous sommes certes intéressés mais nous souhaitons d’abord faire de Londres-Perth une ligne rentable avant de nous lancer sur Paris. Nous avons dans le passé offert trois vols hebdomadaires Paris-Singapour, mais il était difficile à l’époque de rentabiliser une telle liaison », a-t-il décrit. Les temps auraient-ils changé ?