La République Tchèque et la Slovaquie se barricadent

La République Tchèque et la Slovaquie ont décidé à leur tour de fermer leurs frontières avec le reste de l’Union Européenne pour tenter de contenir la pandémie du COVID-19.

La République Tchèque et la Slovaquie ont à leur tour pris de mesures radicales à leurs frontières contre la propagation du coronavirus

La République Tchèque avait commencé à prendre des mesures strictes depuis quelques jours contre la pandémie en fermant écoles, universités, théâtres et musées. Le gouvernement tchèque fait un pas de plus sur la voie du verrouillage du pays en déclarant l’état d’urgence. À minuit dans la nuit du 12 au 13 mars , la République Tchèque ferme en effet ses frontières à tous les ressortissants de France d’Italie, d’Espagne, d’Autriche, de Suisse, de Suède, de Norvège, des Pays-Bas, de Belgique, de Grande-Bretagne et du Danemark qui n’ont pas de résidence permanente dans le pays. La mesure s’applique également aux étrangers hors de l’UE, a déclaré le Premier ministre Andrej Babis après une réunion de crise jeudi.

Le pays vit une véritable psychose à l’infection, avec 96 cas testés positifs au virus à ce jour. Depuis le début de la semaine, des contrôles aléatoires étaient déjà été effectués à dix postes frontières avec l’Allemagne et l’Autriche, les passagers ayant une température élevée étant sommés de faire demi-tour. Des dizaines de milliers de véhicules ont ainsi été contrôlés. Les transports en trains et en bus sont interrompus dès jeudi soir, le trafic aérien étant sera réduit à quelques liaisons quotidiennes à partir de samedi.

Le chef du gouvernement a également annoncé l’interdiction d’organiser des événements et des réunions de plus de 30 personnes et la fermeture de tous les restaurants entre 20 heures et 6 heures du matin.

En parallèle, la Slovaquie voisine s’est aussi mise en quarantaine. Le gouvernement du Premier ministre Peter Pellegrini a annoncé que les aéroports seront fermés tandis que le trafic international de bus et de trains dans le pays va être suspendu, suivant ainsi l’exemple de son voisin tchèque. Le pays va également fermer écoles, universités, centres commerciaux, musées et lieux de distraction. Comme en Italie, seuls les magasins d’alimentation et pharmacies resteront ouverts. La mesure prend effet demain matin.

Les visiteurs étrangers qui ne sont pas résidents en Slovaquie ne seront plus autorisés à entrer dans le pays tandis que les Slovaques ayant séjourné hors du pays devront se placer en quarantaine pendant 14 jours. Ces mesures sont activées pour au moins deux semaines. La Slovaquie recense 16 contaminations ce jeudi.