Rob, barman robotique, embarque à bord du MSC Virtuosa

En avril prochain, le MSC Virtuosa entrera en service. Le nouveau vaisseau amiral de MSC Croisières proposera une expérience futuriste, incarnée par un barman robotique humanoïde, baptisé Rob.
MSC Virtuosa
Rob, le barman robotique humanoïde, fera ses débuts au sein du MSC Starship Club en avril prochain

Un « vaisseau spatial du futur » : voilà l’inspiration qui a présidé au projet MSC Virtuosa, prochain vaisseau amiral de MSC Croisières. Encore fallait-il mener à bien ce projet ambitieux, ce qui aura demandé pas moins de six années de développement depuis l’apparition du premier concept original. Finalement, cette vision futuriste de la croisière se matérialisera donc le 16 avril prochain, avec l’entrée en service du MSC Virtuosa et de son MSC Starship Club. Hologrammes en 3D, mur d’art numérique immersif, table de 12 places proposant une expérience interactive numérique : cette expérience immersive se veut résolument futuriste. Quant à la « mascotte » du projet, baptisée Rob, elle n’est autre qu’un barman robotique humanoïde. Les hôtes du MSC Virtuosa seront ainsi invités à commander leur breuvage – alcoolisé ou non – depuis des « bornes verticales numériques de pilotage », puis à surveiller l’évolution de sa préparation sur des écrans numériques dans le lounge et sur une bande LED de type « ticker-tape » au-dessus de l’îlot robotique. Rob, lui, s’affairera en bon mixologue, tout en soignant ses échanges avec les clients. Polyglotte – Rob parle 8 langues (français, anglais, italien, espagnol, allemand, portugais brésilien, chinois et japonais) –, le barman robotique humanoïde dispose aussi d’après ses concepteurs d’une « personnalité claire qui évolue avec les décors et les ambiances environnantes », et « utilise son visage LED pour transmettre ses émotions afin que les passagers puissent apprécier sa performance tout en dégustant leur cocktail ». « Les compétences de Rob et sa réactivité émotionnelle, associées à des barmans habillés comme s’ils sortaient tout droit d’un film de science-fiction, le tout soutenu par un environnement et une technologie immersifs, feront du MSC Starship Club une attraction incontournable pour tous les âges », assurent les responsables de MSC Croisières. Quant à la feuille de route de Rob et de ce nouveau navire amiral, MSC prévoit de débuter par des croisières de trois à cinq nuits en Méditerranée, avant que le MSC Virtuosa ne mette le cap sur l’Europe du Nord dès l’été 2021, avec une série d’itinéraires vers les fjords norvégiens et les capitales baltes.