SNCF : masques, filtrage et distanciation au programme de l’après 11 mai

Masques obligatoires, un train sur deux pour les trajets du quotidien, 15% pour les TGV : la SNCF prépare l’après 11 mai.

SNCF-RENNES-Gare
La SNCF prépare le déconfinement.

Masques obligatoires, un train sur deux pour les trajets du quotidien avant de monter rapidement au rythme de trois sur quatre, des TGV en nombre restreint : au fil des informations livrées aux différents journaux nationaux, la SNCF précise son plan de transports pour l’après 11 mai.

Alors que les déplacements resteront limités à 100 km – sauf raisons professionnelles – au moins jusqu’au 2 juin, l’offre de trains grandes lignes TGV et Intercités ne devrait pas dépasser les 20% dans un premier temps, un retour à la normale n’étant pas attendu avant la fin juin. Afin de respecter la distanciation entre voyageurs, un siège sur deux sera la règle sur ces trains, les réservations étant suspendues lorsque l’occupation atteint les 50 %. Une baisse d’activité forcée que la compagnie dit ne pas vouloir répercuter sur les tarifs.

Mais c’est surtout la façon de prendre le train qui sera sensiblement modifiée par rapport au « monde d’avant » avec un filtrage à l’entrée des gares et le port du masque requis aussi bien dans les gares que dans les trains. Des dispositifs seront mis en place pour gérer les flux de voyageurs et assurer, autant que faire se peut, une distanciation sociale sur les quais. En outre, la SNCF va installer 500 distributeurs de gel hydroalcoolique dans 165 gares. Ce qui n’empêche pas la compagnie d’inviter aussi ses clients à avoir avec eux un flacon de gel hydroalcoolique.

« Nous ne réussirons pas ce déconfinement sans l’aide de nos voyageurs », a déclaré hier Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, dans une interview au Parisien détaillant le contour des mesures prises pour assurer la sécurité des voyageurs. A travers la charte « en train, tous responsables », la SNCF liste une série d’engagements auxquels la compagne entend s’astreindre et d’autres impliquant les voyageurs comme le port du masque ou le respect des gestes barrières.

Parmi ces engagements pris par la SNCF, la désinfection des trains et des gares tous les jours ou encore une information précise pour permettre aux voyageurs d’éviter une trop grande affluence dans les trains. Dans ce cadre, la SNCF publiera à l’avance l’état de circulation des trains TER, à l’image de ce qui avait été fait pendant les grèves de l’hiver dernier. « Nous publierons, sur l’application de la SNCF, les horaires de tous les trains qui circuleront pendant les trois prochaines semaines, précisait Christophe Fanichet dans l’interview. Et à la veille de chaque voyage, toujours sur l’application, les voyageurs pourront connaître l’affluence dans leur train. » Voyager aux heures creuses, prendre un train plus tôt ou plus tard quand cela est possible : de nouveaux gestes barrières s’appliquent au monde ferroviaire.