TGV : dernière ligne droite pour le Bordeaux-Paris

François Hollande inaugurait le 28 février la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux. Les voyageurs d’affaires devront néanmoins patienter jusqu’au 2 juillet prochain pour rallier Bordeaux depuis Paris en 2h05.

LGV
Cinq ans de travaux auront été nécessaires pour la construction de cette nouvelle ligne à grande vitesse (DR)

Le train Paris-Bordeaux ne file pas encore à très grande vitesse, d’ailleurs les voyageurs d’affaires ne peuvent pas encore acheter leurs billets pour la période concernée. Mais c’est bien aujourd’hui mardi qu’était célébrée en grande pompe l’inauguration de la Ligne Grande Vitesse SEA Tours-Bordeaux. François Hollande a fait le déplacement en Charente – plus précisément à Villognon – pour célébrer la fin des travaux, qui débouchera cet été sur le lancement de cette nouvelle ligne. A compter du 2 juillet, les voyageurs d’affaires pourront ainsi effectuer la liaison Paris-Bordeaux en 2h05, contre 3h14 à l’heure actuelle.

« Le chantier aura duré cinq ans, un quinquennat« , a déclaré non sans ironie le Président de la République. « Cinq ans, c’est court, même si ça peut paraître trop long pour certains… », a ajouté le Président de la République. Cinq années auront donc été nécessaires, et près de 8 milliards d’euros investis, pour rapprocher Paris de Bordeaux, et plus généralement du grand Ouest français. « 2017 verra aussi la mise en service de 2 autres lignes de TGV vers la Bretagne et vers la Méditerranée » a d’ailleurs rappelé François Hollande, ajoutant au passage : « Nous ne faisons pas cela uniquement pour la France mais aussi pour l’Europe à travers l’interconnexion des réseaux« .