Le Travel Pass bientôt accepté à Changi, JAL teste trois solutions

Le Travel Pass d'IATA bientôt accepté par les autorités singapouriennes, Japan Airlines qui explore plusieurs solutions : les certificats numériques poursuivent leur essor dans le monde aérien.
Travel-pass-Changi
(c) Changi Airport                            

Expérimentée actuellement par une vingtaine de compagnies dans le monde, l’IATA Travel Pass franchit une étape supplémentaire dans son déploiement. Le certificat numérique sanitaire promu par l’Association Internationale du transport aérien (IATA) a été reconnu par l’Autorité de l’aviation civile de Singapour comme forme valide de présentation des résultats de tests Covid. Alors que l’application est testée par Singapore Airlines depuis le 17 mars sur sa ligne entre Singapour-Londres, la solution pourra être utilisée à partir du 1er mai 2021 par les passagers se rendant dans la Cité-Etat, que ce soit avant le départ, lors de l’enregistrement auprès de leur compagnie aérienne – à condition que celle-ci soit utilisatrice du Travel Pass -, comme aux points de contrôle de l’immigration à l’aéroport de Changi.

« Le succès de nos efforts conjoints fera du partenariat de l’IATA avec le gouvernement de Singapour un modèle à suivre pour les autres« , a déclaré Willie Walsh, directeur général de l’IATA. « Alors que nous cherchons à relancer le hub de Changi en toute sécurité, nous continuerons à explorer d’autres solutions susceptibles de fournir des moyens tout aussi sûrs et vérifiables de partager les certificats sanitaires« , a déclaré Kevin Shum, directeur général de la CAAS. Le groupe Changi Airport a d’ailleurs lancé le 5 avril l’appli Safe Travel Concierge (STC) qui permet aux passagers de réserver leur test PCR à l’arrivée et de vérifier qu’ils ont rempli toutes les conditions préalables au voyage pour une entrée sûre et sans encombre à Singapour. A noter également qu’en décembre dernier, le gouvernement de Singapour avait aussi reconnu comme valide une autre solution, l’AOK Pass, testée notamment sur les vols en provenance de Malaise et d’Indonésie.

Parmi les compagnies explorant ces solutions digitales pour rendre les voyages sûrs et fluides, Japan Airlines (JAL) va expérimenter trois applications en parallèle : le Travel Pass d’IATA, mais aussi le CommonPass et VeriFLY. Les essais du CommonPass ont débuté le 2 avril sur la ligne Tokyo Haneda – Honolulu de JAL et le 5 avril sur Tokyo Narita – Singapour. En avril, la compagnie testera également l’application Verifly sur ses vols vers l’Amérique du Nord. Enfin, en mai prochain, JAL expérimentera l’IATA Travel Pass sur certains vols internationaux.