Test antigénique et quarantaine pour les futurs voyageurs aux Etats-Unis

Avec plus de 400 000 décès du covid et une gestion erratique de la pandémie par l'ancienne administration Trump, le gouvernement américain du nouveau Président Joe Biden décide de renforcer le combat contre la pandémie. Ce qui inclut de nouvelles restrictions pour les voyageurs. Mais aussi une promesse de réouverture des frontières avec des protocoles plus clairs. 
Joe Biden (Photo: the Whitehouse;gov)

Les Etats-Unis interdisent à de rares exceptions l’entrée des voyageurs étrangers. Une interdiction édictée en mars 2020 par un décret de l’ex- Président Donald Trump. Celui-ci avait en effet évoqué la réouverture des frontières du pays aux visiteurs de certains pays et régions, dont l’Union Européenne et le Royaume-Uni.

L’annonce de Donald Trump avait cependant des visées électoralistes, notamment à destination des lobbys de l’aéronautique, des transports et de l’hôtellerie.

Joe Biden annule les promesses de réouverture de Donald Trump

A quelques jours de son départ de la Maison Blanche, Donald Trump avait donc signé un décret levant les restrictions en place. Cette levée, prévue le 26 janvier, a été immédiatement annulée par l’administration entrante du Président Joe Biden.

L’annulation du décret s’accompagne pourtant de mesures restrictives précédemment signées par le directeur des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies, l’organisme en charge de la gestion du covid-19 aux Etats-Unis.

La régulation en cours exige ainsi que tous les voyageurs aériens présentent désormais un test de dépistage négatif ou une preuve de guérison au covid-19 pour entrer aux États-Unis. Il faut l’effectuer moins de 72 heures avant l’entrée sur le territoire américain.

Les nouveautés de l’administration Biden comprennent deux autres réglementations: un autre test (antigénique) juste avant de prendre l’avion et une quarantaine obligatoire même avec la présentation du test négatif. Ces deux règles ne s’appliquent pas encore officiellement car elles voient passer par diverses étapes de validation.

Ainsi personne ne sait encore combien de temps la quarantaine obligatoire durera. Les agences travaillent donc sur des moyens de vérification que les voyageurs respectent bien cette quarantaine. Le Président Biden a demandé aux acteurs impliqués de rendre leurs conclusions d’ici 14 jours.

A l’intérieur, Joe Biden impose désormais le port du masque pour tous les types de transport. Ce qui concerne non seulement les transports aériens mais aussi les transports ferroviaires ou publics. Le masque est obligatoire également dans les bâtiments fédéraux.

Ces mesures, si elles sont contraignantes, comportent pourtant un volet plus optimiste pour les futurs visiteurs. Elles préfigurent la réouverture des frontières du pays aux voyageurs étrangers de façon plus ordonnée et prévisible. Ce qui, pour les voyageurs d’affaires, permettrait une meilleure planification de leurs déplacements aux Etats-Unis.